Plan vélo : "les entreprises peuvent s’impliquer" (ADEME)

INITIATIVES RSE-ESG TRANSPORTS-MOBILITE INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES TRANSPORTS-MOBILITE

Forfait mobilité durable, soutien à la mise à disposition de vélos à assistance électrique, développement de pistes cyclables… Pour Elodie Trauchessec, animatrice mobilité à l’Agence de l’environnement et de la maîtrise des énergies (Ademe), le plan vélo, présenté par le gouvernement le 14 septembre, contient des mesures propres à développer son utilisation. Surtout si les entreprises s’en saisissent.

Christian de Perthuis : "basculer de la rente pétrolière à celle de la rente carbone" (chaire économie du climat - Université Paris Dauphine)

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION ENERGIE - CLIMAT - ENVIRONNEMENT

La démission de Nicolas Hulot a remis un vieux débat sur le devant de la scène : économie de marché et préservation du climat sont-ils compatibles. L’ancien ministre de la transition énergétique penche vers la négative. Un avis que ne partage pas Christian de Perthuis. L’économiste, fondateur de la chaire d’économie du climat au sein de de l’Université Paris-Dauphine, estime que la tarification du CO2 peut nous faire basculer vers une économie bas carbone. Mais à deux conditions : que la question de la redistribution de cette taxe soit discutée au niveau international. Et que les gouvernants fassent preuve d’un minimum de courage dans la gouvernance de ce mécanisme. Entretien (en accès libre).

Valérie de Robillard : La RSE doit d'abord "garder une approche business" (Nexity)

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES LOGEMENT-URBANISME

Les promoteurs immobiliers sont désormais obligés de prendre en compte les enjeux RSE sous peine de pénaliser leur modèle économique. C’est la conviction de Valérie de Robillard. Nommée il y a un an au poste de directrice RSE de Nexity, elle a fait de la baisse des émissions de gaz à effet de serre une priorité de son entreprise. Une démarche ambitieuse qui prendra encore plusieurs années pour se déployer. Entretien.

Caroline Le Meaux : "éviter une bulle verte financière" (Ircantec)

INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES DECARBONATION-EFFICACITE ENERGETIQUE FINANCE RESPONSABLE - ESG - ISR FONDS & VEHICULES

Le financement de la transition écologique et énergétique n’est pas adapté à la granularité des projets, particulièrement dans le domaine de l’efficacité énergétique. C’est l’analyse de Caroline Le Meaux, Responsable de la gestion déléguée, de l’ISR et des études quantitatives à la Direction des retraites et de la solidarité de la Caisse des Dépôts, en charge de la gestion financière de l’Ircantec. Dans un livre intitulé "Réconcilions Economie et Ecologie" publié en 2015 dans le cadre d’une mission de la Fondation Nationale Entreprise et Performance (FNEP) à laquelle elle a participé en tant qu’experte, elle constate un décalage entre le financement des investisseurs et la taille des projets. Une situation qui pourrait conduire à la création d’une bulle financière

Yves Marignac : "nous n’avons jamais été aussi proche d’un accident nucléaire" (Wise)

INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES DECARBONATION-EFFICACITE ENERGETIQUE

Grand carénage, retard de l’EPR de Flamanville, perte d’expertise technique, recours massif à la sous-traitance… Le modèle économique d’EDF est à bout de souffle. C’est le constat glaçant formulé par Yves Marignac. Directeur du service d’études et d’information sur l’énergie WISE-Paris, membre des Groupes permanents d’experts de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) et de l’association NégaWatt, il affirme que l’électricien multiplie les risques, tant sur son modèle économique que sur les questions de sécurité. Entretien.

Nicolas Chabanne : ‘La co-construction avec les consommateurs va dans l’intérêt des marques’ (C’est Qui le Patron ?!)

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES AGRICULTURE-NUTRITION

En à peine deux ans d’existence, la marque "C’est Qui le Patron ?!" a connu un succès fulgurant. Plus de 60 millions de litres de lait vendus, une gamme désormais constituée de 16 produits allant du beurre à la pizza surgelée, un référencement dans plus de 10 000 points de vente et le début d’une expansion à l’international. Sa promesse : des produits élaborés à partir d’un cahier des charges décidé par les consommateurs et vendus à un prix juste, sans publicité. "C’est Qui le Patron ?!" s’apprête à se transformer en label et viendra certifier des produits de marques agroalimentaires et de distributeurs. Nicolas Chabanne, son co-fondateur, est résolument optimisme et prédit une transformation en profondeur des marques grâce aux consommateurs. Entretien. 

Dominique Amirault : "toute norme va à l’encontre de l’innovation sociale" (FEEF)

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG GOUVERNANCE - REGLEMENTATION NOTATION - LABELS-NORMES

Depuis sa création il y a une vingtaine d’années, la FEEF (Fédération des Entrepreneurs et Entreprises de France) pousse les 1000 adhérents de son mouvement – PME, start-up, ETI indépendantes – a entretenir un lien étroit avec ses clients. Une orientation qui l’a « naturellement poussée » vers des pratiques RSE ambitieuses et la mise en place du label E+, selon Dominique Amirault, son président. S’il estime que la RSE est avant tout une manière de gérer le risque, il juge que la réglementation actuelle est plus adaptée aux grands groupes cotés qu’aux petites entreprises. À contre-courant du projet de loi Pacte, il appelle l’État à ne pas légiférer. Entretien (en accès libre).

Agnès Weil : "au fond, ce n’est pas raisonnable de voyager. Mais ça le serait encore moins d'arrêter" (Club Med)

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG

Alors que les vacances estivales battent leur plein, la question d’un tourisme de masse plus responsable se pose désormais avec acuité. Le Club Med est bien conscient des enjeux de responsabilité liés à son modèle économique. Le groupe met depuis longtemps en œuvre de nombreuses actions sociales et environnementales partout où ses villages sont implantés. Mais les émissions de CO2 liés au déplacement de sa clientèle restent à ce jour un problème insoluble. Entretien avec Agnès Weil, la directrice développement durable et mécénat du groupe (en accès libre).

Arnaud Gossement : "le plan biodiversité sur la mobilisation des entreprises est vide"

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG GOUVERNANCE - REGLEMENTATION ENERGIE - CLIMAT - ENVIRONNEMENT

Le Ministre de la transition écologique et solidaire Nicolas Hulot a présenté le 4 juillet son Plan Biodiversité. 6 axes, 24 objectifs et 90 mesures, dont certaines à destination des entreprises. Le gouvernement affirme vouloir mettre la biodiversité au cœur de leur stratégie et souhaite qu’elles s’engagent à mieux prendre en compte cette dernière tout au long du cycle de vie de leurs produits. Pour Arnaud Gossement, avocat spécialisé en droit de l’environnement, les entreprises ont un rôle essentiel à jouer dans la préservation de la biodiversité mais les mesures qui les concernent sont décevantes. Il regrette particulièrement l’absence de propositions de réforme légale et fiscale.

Fabrice Bonnifet : "la RSE n'est pas le cœur de la loi PACTE" (C3D)

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG GOUVERNANCE - REGLEMENTATION GOUVERNANCE-REPORTING

Les membres du C3D (le Collège des Directeurs du Développement Durable) ont accueilli avec réserve le projet de loi PACTE présenté en conseil des ministres le 18 juin dernier. Ils regrettent globalement que l’idée qu’il ne peut pas y avoir de performances financières sans performance extra-financières ne transparaisse pas davantage de ce texte. Fabrice Bonnifet, président du C3D, espère tout de même qu’il sera suffisant pour insuffler une dynamique de transformation au sein des entreprises. Entretien (en accès libre).