Marc Jacouton : "La RSE ne fait plus débat dans les PME" (RSE Developpement)

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG

Les PME et les ETI s’emparent enfin des enjeux RSE de leurs secteurs. Une prise de conscience renforcée par le texte de loi Pacte qui va modifier l’objet social des entreprises actuellement en préparation. C’est l’analyse de Marc Jacouton. Mais si le fondateur du cabinet RSE Developpement se félicite du chemin parcourus, il estime aussi que les marges de progression restent à ses yeux très importantes.

Philippe Burger : "une cohérence entre préoccupations éthiques et économiques" dans la gestion des ressources humaines (Deloitte)

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG

"L’entreprise sociétale, un nouvel essor". C’est le titre de l’étude réalisée par le cabinet Deloitte sur les grandes tendances RH 2018. Elle pointe un net écart entre les préoccupations sociales affichées par les 11 000 leaders business et RH interrogés à travers le monde (261 en France) et les politiques concrètes mises en place. Décryptage avec le responsable capital humain de Deloitte, Philippe Burger. Il se dit résolument optimiste sur la priorisation croissante de la RSE au sein des stratégies d’entreprise.

Lucie Pinson : "mettre les banques et les assurances face à leur responsabilité climatique" (Les Amis de la Terre)

FINANCE RESPONSABLE FONDS & VEHICULES REGLEMENTATION GOUVERNANCE-REPORTING

Depuis 2013, les Amis de la Terre ont considérablement renforcé leur expertise en matière de financement des énergies fossiles. L’ONG a multiplié les actions ces dernières années. Avec un objectif en tête : maintenir la pression sur les acteurs du secteur banques et assurances pour les pousser à désinvestir du charbon, du gaz et du pétrole. Comment l’ONG travaille-t-elle ? Quelle est la nature du dialogue qu’elle engage avec les groupes qu’elle critique ? Réponses avec Lucie Pinson, qui porte depuis 5 ans pour les Amis de la Terre les dossiers sur la finance et l'assurance privée.

Patrick Savadoux : "gérer les investissements du fonds NovESS comme des entreprises cotées" (Mandarine Gestion)

FINANCE RESPONSABLE FCP-ISR

Patrick Savadoux baigne depuis un quart de siècle dans l'économie solidaire. Cet ancien de la Caisse des Dépôts est aujourd'hui responsable des produits ESG et solidaires chez Mandarine Gestion. Un asset manager qui gère 4 milliards d'euros d'actifs dont les 60 millions du fonds NovESS, destinés à financer l’économie sociale et solidaires (ESS). RSEDATANEWS lui a demandé comment les projets présentés à NovESS étaient sélectionnés puis financés. Patrick Savadoux nous a aussi livré son analyse sur le marché actuel de l'ISR. Un jugement empreint de scepticisme. Entretien

Philippe Peuch-Lestrade : "Prospective, dynamique et explications, les 3 piliers de la pensée intégrée" (IIRC)

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG REGLEMENTATION GOUVERNANCE-REPORTING

Pour assurer la pérennité des entreprises, il faut décloisonner les sujets environnementaux, sociétaux et de gouvernance (ESG). C'est la conviction de Philippe Peuch-Lestrade, l'un des pionniers du mouvement de la pensée intégrée en France. Le Directeur général délégué de l’International Integrated Reporting Council (IIRC) affirme que les grandes multinationales du CAC 40 se convertissement de plus en plus rapidement à ce mouvement. Il estime aussi que l'État n'a pas à intervenir par la loi pour rendre les entreprises plus responsables car celles qui choisissent un autre chemin sont "appelées à disparaître". Entretien.

Christophe Itier : "nous atteindrons le milliard d’euros en cinq ans" pour financer les innovations sociales

FINANCE RESPONSABLE FONDATIONS & ASSOCIATIONS INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES SOCIAL-SANTE-INSERTION-FORMATION

Christophe Itier, Haut Commissaire à l’économie solidaire et à l’innovation sociale, élabore un pacte de croissance de l’économie sociale et solidaire. Parallèlement, les premiers projets reçus dans le cadre du French Impact, l’accélérateur de l’innovation sociale, sont à l’étude. Il ne doute pas de réunir l’argent public et les fonds privés pour financer les innovations sociales à hauteur d’un milliard d’euros en cinq ans.

Rapport Notat-Sénard : "Tout changer pour ne rien changer" (accès libre)

REGLEMENTATION GOUVERNANCE-REPORTING INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG

Nicole Notat et Jean-Dominique Sénard ont remis il y a 10 jours leur rapport sur l’entreprise et l’intérêt général. Pour analyser les 14 propositions qu'il contient, nous avons sollicité Xavier Timbeau, directeur de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), et Benjamin Coriat, membre du collectif des Économistes atterrés. S'ils saluent quelques avancées, ils estiment d'un commun accord que les mesures proposées sont avant tout cosmétiques (en accès libre)

Fabrice Bonnifet : "découpler la création de valeur de l'exploitation des ressources" (groupe Bouygues)

REGLEMENTATION ENERGIE - CLIMAT - ENVIRONNEMENT INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG

Pour Fabrice Bonnifet, le directeur développement durable du groupe Bougues, l'urgence environnementale oblige les acteurs de l'économie à changer de perspective. Il estime qu'ils disposent de deux ans pour intégrer les recommandations du rapport Notat-Sénard au sein de leur organisation, faute de quoi l'État sera légitime à imposer une transition via la loi comme lors du Grenelle de l'environnement en 2008. Pour celui qui est également président du C3D - le Collège des Directeurs Développement Durable - il est temps que le modèle de l'entreprise contributive se généralise.

Objet social des entreprises : "Tout changer pour ne rien changer" (podcast)

REGLEMENTATION GOUVERNANCE-REPORTING INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG

Trois jours après la remise du rapport de Nicole Notat et Jean-Dominique Sénard sur l’entreprise et l’intérêt général, nous avons demandé à Xavier Timbeau, directeur de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), et à Benjamin Coriat, membre du collectif des Économistes atterrés, d'en décrypter les grandes orientations. S'ils saluent quelques avancées, ils estiment de converse que les mesures proposées sont avant tout cosmétiques (en accès libre)

Rodolphe Bocquet : "Le capital naturel est aussi un facteur de production" (Beyond Ratings)

FINANCE RESPONSABLE OBLIGATIONS-GREEN BONDS

Une agence de notation financière qui note les États en intégrant des facteurs environnementaux et climatiques. C'est le pari de l'agence Beyond Ratings, qui devrait être agréée d'ici la fin de l'année par l'ESMA, l'organe européen de régulation des marchés de capitaux. Pour Rodoplhe Bocquet, fondateur et PDG de l'agence, le marché est mûr pour une telle offre. Il estime que la prise en compte du risque climatique et sur la biodiversité est encore largement sous-estimé malgré la forte croissance du marché des obligations vertes.