Serge Savasta : "le marché des énergies renouvelables n’est pas assez dérégulé" (Omnes Capital)

INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES DECARBONATION-EFFICACITE ENERGETIQUE FINANCE RESPONSABLE FONDS & VEHICULES

Le marché des énergies renouvelables est mature et n’a plus besoin d’être soutenu par les acteurs publics. C’est l’analyse de Serge Savasta. Cet associé gérant d’Omnes Capital, qui pilote la branche infrastructures du fonds d'investissement, regrette les freins actuels du marché français des EnR. Mais il se montre aussi optimiste sur le développement de projets futurs, et sur leur financements. Entretien.

Sophie Flak : "injecter de la RSE à toutes les étapes du cycle d’investissement" (Eurazeo-PME)

FINANCE RESPONSABLE FONDS & VEHICULES

La RSE fait partie intégrante de l’ADN d’Eurazeo-PME. Pour la société d’investissement, il s’agit avant tout d’intégrer des données environnementales, sociétales et de gouvernance (ESG) aux décisions stratégiques. Sophie Flak, directrice RSE et digital, a mis au point avec ses équipes une méthodologie rigoureuse dans le "temps long", destinée à se préserver de risques, en particulier climatiques, chaque jour plus concrets.

Émilie Bobin - Sylvain Lambert : "les entreprises qui ne s’intéressent qu’à elles-mêmes sont vouées à disparaître" (PwC-DD)

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG

Alors que la loi Pacte est actuellement en discussion au parlement, jamais les entreprises n’ont été autant contraintes à la responsabilité. La question de l’acceptabilité sociale de leurs activités conditionne aujourd’hui leur "licence to operate". C’est la conviction de Sylvain Lambert et d’Émilie Bobin, associés au sein du Département Développement Durable de PwC. Fondée en 1994 et intégrée au département stratégique du cabinet d’audit et de conseil depuis 2011, cette branche accompagne les entreprises dans la prise en compte de la RSE dans leur stratégie globale. L’occasion de mesurer le chemin parcouru depuis les balbutiements de la RSE à l’orée des années 90. Entretien croisé.

Coralie Dubost : "c'est acrobatique de traduire la RSE dans le Code civil" (députée LREM)

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION GOUVERNANCE-REPORTING INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG

Un texte cohérent, global, de simplification et de liberté accrue qui prépare les entreprises aux mutations des années à venir. Voilà ce qu’est, aux yeux de Coralie Dubost, députée de l’Hérault et rapporteure des chapitres 3 et 4 du texte, le projet de loi Pacte, le Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises, en première lecture à l’Assemblée nationale depuis lundi 24 septembre (en accès libre).

Cyril Tranchant : "notre retrait de la FICT est logique" (Fleury-Michon)

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG

La semaine dernière, Fleury-Michon quittait avec fracas la Fédération des Industriels des Charcutiers Traiteurs (FICT). Pour Cyril Tranchant, responsable de la RSE et de la communication financière du groupe fondé en 1904, les ambitions de l’entreprise en terme de qualité de produits et de transparence n’étaient pas partagées par les autres membres de ce lobby. Fleury-Michon entend montrer ainsi que la responsabilité sociétale est désormais au cœur de son modèle économique.

Plan vélo : "les entreprises peuvent s’impliquer" (ADEME)

INITIATIVES RSE-ESG TRANSPORTS-MOBILITE INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES TRANSPORTS-MOBILITE

Forfait mobilité durable, soutien à la mise à disposition de vélos à assistance électrique, développement de pistes cyclables… Pour Elodie Trauchessec, animatrice mobilité à l’Agence de l’environnement et de la maîtrise des énergies (Ademe), le plan vélo, présenté par le gouvernement le 14 septembre, contient des mesures propres à développer son utilisation. Surtout si les entreprises s’en saisissent.

Christian de Perthuis : "basculer de la rente pétrolière à celle de la rente carbone" (chaire économie du climat - Université Paris Dauphine)

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION ENERGIE - CLIMAT - ENVIRONNEMENT

La démission de Nicolas Hulot a remis un vieux débat sur le devant de la scène : économie de marché et préservation du climat sont-ils compatibles. L’ancien ministre de la transition énergétique penche vers la négative. Un avis que ne partage pas Christian de Perthuis. L’économiste, fondateur de la chaire d’économie du climat au sein de de l’Université Paris-Dauphine, estime que la tarification du CO2 peut nous faire basculer vers une économie bas carbone. Mais à deux conditions : que la question de la redistribution de cette taxe soit discutée au niveau international. Et que les gouvernants fassent preuve d’un minimum de courage dans la gouvernance de ce mécanisme. Entretien (en accès libre).

Valérie de Robillard : La RSE doit d'abord "garder une approche business" (Nexity)

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES LOGEMENT-URBANISME

Les promoteurs immobiliers sont désormais obligés de prendre en compte les enjeux RSE sous peine de pénaliser leur modèle économique. C’est la conviction de Valérie de Robillard. Nommée il y a un an au poste de directrice RSE de Nexity, elle a fait de la baisse des émissions de gaz à effet de serre une priorité de son entreprise. Une démarche ambitieuse qui prendra encore plusieurs années pour se déployer. Entretien.

Caroline Le Meaux : "éviter une bulle verte financière" (Ircantec)

INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES DECARBONATION-EFFICACITE ENERGETIQUE FINANCE RESPONSABLE FONDS & VEHICULES

Le financement de la transition écologique et énergétique n’est pas adapté à la granularité des projets, particulièrement dans le domaine de l’efficacité énergétique. C’est l’analyse de Caroline Le Meaux, Responsable de la gestion déléguée, de l’ISR et des études quantitatives à la Direction des retraites et de la solidarité de la Caisse des Dépôts, en charge de la gestion financière de l’Ircantec. Dans un livre intitulé "Réconcilions Economie et Ecologie" publié en 2015 dans le cadre d’une mission de la Fondation Nationale Entreprise et Performance (FNEP) à laquelle elle a participé en tant qu’experte, elle constate un décalage entre le financement des investisseurs et la taille des projets. Une situation qui pourrait conduire à la création d’une bulle financière

Yves Marignac : "nous n’avons jamais été aussi proche d’un accident nucléaire" (Wise)

INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES DECARBONATION-EFFICACITE ENERGETIQUE

Grand carénage, retard de l’EPR de Flamanville, perte d’expertise technique, recours massif à la sous-traitance… Le modèle économique d’EDF est à bout de souffle. C’est le constat glaçant formulé par Yves Marignac. Directeur du service d’études et d’information sur l’énergie WISE-Paris, membre des Groupes permanents d’experts de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) et de l’association NégaWatt, il affirme que l’électricien multiplie les risques, tant sur son modèle économique que sur les questions de sécurité. Entretien.