Laurent Babikian : "faire plus pour le climat en beaucoup moins de temps" (CDP)

FINANCE RESPONSABLE - ESG - ISR FCP-ISR GOUVERNANCE - REGLEMENTATION GOUVERNANCE-REPORTING

Depuis 18 ans, le CDP compile les données relatives au climat produites par plusieurs milliers d’entreprises cotées à travers le monde. Un domaine d’expertise qui s’étend désormais à la lutte contre la déforestation et à la gestion de l’eau par ce type de sociétés. Le chemin parcouru sur la préservation de notre patrimoine naturel commun rend optimiste Laurent Babikian. Même si le directeur de l’engagement des investisseurs pour la région Europe du CDP appelle l’ensemble du secteur privé à décupler ses efforts.

Déclaration de performance extra-financière (DPEF) : le flou de la réglementation embarrasse les entreprises

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION GOUVERNANCE-REPORTING INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG

Rédiger une DPEF qui réponde à la fois aux critères légaux et aux attentes des investisseurs : c’est l’une des grandes priorités des entreprises en cette fin d’année. Les sociétés concernées ont jusqu’au 31 décembre 2018 pour se conformer à cette nouvelle réglementation, constituée de plusieurs textes parfois flous. Une imprécision qui ne facilite pas la tâche des entreprises.

Anne Bringault : "retarder de 10 ans la limitation à 50 % de la part du nucléaire dans le mix énergétique est une décision irrationnelle" (RAC et CLER)

INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES DECARBONATION-EFFICACITE ENERGETIQUE GOUVERNANCE - REGLEMENTATION ENERGIE - CLIMAT - ENVIRONNEMENT

A quelques jours des annonces que devrait faire l’exécutif concernant la future PPE (Programmation pluriannuelle de l’énergie), trois scénarios tiendraient encore la corde, selon les informations de l’AFP. Mais la possibilité de fermer entre zéro et six réacteurs nucléaires d’ici à 2028 – en plus des deux de Fessenheim – retarde, quelle que soit la solution retenue, l’objectif de limiter à 50% le nucléaire dans le mix énergétique de l’Hexagone, le développement des énergies renouvelables ainsi que la mise en place d’un plan d’économies d’énergies passant par la rénovation des bâtiments. Anne Bringault, coordinatrice des ONG au sein du RAC (Réseau action climat) et du CLER (Réseau pour la transition énergétique), dénonce le non-respect des engagements inscrits dans la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, adoptée il y a seulement trois ans par le parlement.

Hervé Guez : "une déception par rapport au label ISR" (Mirova)

FINANCE RESPONSABLE - ESG - ISR FONDS & VEHICULES GOUVERNANCE - REGLEMENTATION NOTATION - LABELS-NORMES

Lancé officiellement le 8 janvier 2016 par un décret publié au Journal officiel, le label ISR public (Investissement Socialement Responsable) aurait-il déjà du plomb dans l’aile ? Sans aller jusque-là, Hervé Guez, directeur de la recherche ISR de Mirova, estime qu’il n’a pas réussi à devenir l’élément structurant du marché de la finance responsable. Sa faiblesse ? Avoir dérouté les investisseurs et les réseaux de distribution faute d’objectifs précis et d’éléments différentiants.

Matrice de matérialité : un outil qui se généralise, une crédibilité à construire

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION GOUVERNANCE-REPORTING INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG

La notion d’analyse de matérialité était encore à peine connue il y a quelques années dans le monde de la RSE. Aujourd’hui, les matrices de matérialité sont utilisées par près de 70% des grandes entreprises françaises. Parfois perçues comme le Graal de l’analyse extra-financière, elles sont au cœur du nouveau dispositif réglementaire de déclaration de performance extra-financière (DPEF). Mais quel est le degré de maturité de la démarche ? De simple matrice à outil de pilotage stratégique, regards croisés de spécialistes qui accompagnent les entreprises.

Lanceurs d’alerte : associations et syndicats entendent peser sur la future directive européenne

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION GOUVERNANCE-REPORTING

Trente-deux syndicats et associations adressent des propositions concrètes aux parlementaires et chefs d’État européens pour que la directive en préparation sur la protection des lanceurs d’alerte soit ambitieuse. Les signataires refusent le risque que la directive conduise à certains reculs, en France notamment, en matière de définition de ces personnes par exemple.

Transitions écologiques : "uberiser le discours marketing des entreprises" (Pascal Canfin)

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG GOUVERNANCE - REGLEMENTATION EUROPE

Mobiliser les citoyens via une application pour smartphone, encourager  la finance verte, restaurer des terres dégradées via un fond dédié, valoriser économiquement la biodiversité… L’automne du WWF France est chargé. Sous la houlette de Pascal Canfin, l’ONG environnementale multiplie les fronts pour tenter d’accélérer les transitions nécessaires face au crises climatiques et environnementales. Pour y parvenir, le directeur général du WWF France veut s’appuyer sur une double prise de conscience : celle du secteur privé et celle d’une large part de la population française. Entretien exclusif. 

Total interpellée au nom du devoir de vigilance

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION ENERGIE - CLIMAT - ENVIRONNEMENT

Treize collectivités territoriales (municipalités et communautés de communes), toutes tendances politiques confondues, et 4 associations de défense des droits humains et environnementaux, somment Total de se conformer à ses obligations nées de la loi sur le devoir de vigilance. Dans une lettre rendue publique ce 23 octobre, Ils informent qu’ils iront en justice si leurs requêtes sont ignorées.

Sylvain Guyoton : "le centre de gravité de la RSE se trouve dans les chaînes d’approvisionnement" (Ecovadis)

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG GOUVERNANCE - REGLEMENTATION SOCIAL-DROITS

La RSE s’impose chaque jour davantage comme un mode de management transversal. Une tendance renforcée par une convergence mondiale sur la définition de la responsabilité économique des entreprises. C’est l’analyse de Sylvain Guyoton, le vice-président senior de la recherche d’Ecovadis. Cette société d’évaluation des politiques RSE des entreprises a connu une forte croissance depuis sa création en 2007. Elle est restée fidèle à son credo initial : noter la politique RSE des entreprises des chaînes d’approvisionnement. Entretien.

Total : une stratégie climatique contestée

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION ENERGIE - CLIMAT - ENVIRONNEMENT

Montée en puissance de la production de gaz, développement des investissements dans les énergies bas carbone, amélioration de l’efficacité énergétique de ses installations. Total vient de coucher sur le papier les trois grands axes de la stratégie qui devraient lui permettre de diminuer son empreinte climatique. La poursuite des projets de restauration des écosystèmes pour qu’ils puissent rejouer leur rôle de piège à carbone devrait compléter cette panoplie. Sans parler, mais à un horizon plus lointain, des recherches dans le domaine du captage, du stockage et de la valorisation du CO2 auquel 10 % du budget de R&D sera consacré. Ces axes prioritaires ont été présentés par le groupe devant la communauté financière à New York le 25 septembre. Tout comme le nouvel indicateur créé par Total pour calculer l’intensité carbone de ses activités. Une révolution ? Pas si sûr...