Egalité professionnelle : et les hommes dans tout ça ?

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG

Interroger les hommes sur l’équilibre entre leur vie professionnelle et leurs obligations familiales pour s’attaquer aux inégalités professionnelles hommes femmes, c’est le parti pris par l’Observatoire de la RSE (Orse) dans son enquête présentée le 18 septembre avec Goods To Know. Un angle d’attaque original, qui dévoile une insatisfaction des hommes, mais donne aussi des pistes très concrètes pour améliorer la situation… des femmes !

Whistleblowing et harcèlement moral : pratiques et limites en entreprise

AGENDA EVENEMENTS GOUVERNANCE - REGLEMENTATION GOUVERNANCE-REPORTING

L'institut Risk & Compliance restitue les travaux d'un groupe de travail sur les pratiques d'alerte en milieu professionnel. De l'obligation de résultats à la prévention, cadre légal, préservation du capital humain seront les thèmes abordés lors de cette conférence - petit-déjeuner. Le 18 octobre à Paris. 

Les plateformes web dispensées de prendre leurs responsabilités sociales

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION SOCIAL-DROITS

Le Conseil constitutionnel invalide la possibilité, pour les plateformes de mise en relation par voie électronique, comme Uber, de définir dans une charte, qui aurait été optionnelle, les engagements entre salariés et employeurs. Une décision prise pour une question de forme, et pas de fond. Une occasion manquée.

Les enjeux RSE dans le top 5 des risques organisationnels

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION GOUVERNANCE-REPORTING INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG

L'Institut Français de l’Audit et du Contrôle Internes (IFACI) publie un classement des dix principaux risques opérationnels recensés auprès des entreprises européennes. En quatrième position des points de vigilance, les enjeux RSE : développement durable, environnement et éthique sociale, suivi par les risques anti-corruption, sociaux et réputationnels.

Christian de Perthuis : "basculer de la rente pétrolière à celle de la rente carbone" (chaire économie du climat - Université Paris Dauphine)

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION ENERGIE - CLIMAT - ENVIRONNEMENT

La démission de Nicolas Hulot a remis un vieux débat sur le devant de la scène : économie de marché et préservation du climat sont-ils compatibles. L’ancien ministre de la transition énergétique penche vers la négative. Un avis que ne partage pas Christian de Perthuis. L’économiste, fondateur de la chaire d’économie du climat au sein de de l’Université Paris-Dauphine, estime que la tarification du CO2 peut nous faire basculer vers une économie bas carbone. Mais à deux conditions : que la question de la redistribution de cette taxe soit discutée au niveau international. Et que les gouvernants fassent preuve d’un minimum de courage dans la gouvernance de ce mécanisme. Entretien (en accès libre).

Climat : le transport maritime international à reculons

INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES TRANSPORTS-MOBILITE GOUVERNANCE - REGLEMENTATION ENERGIE - CLIMAT - ENVIRONNEMENT

Il s’agit du premier mode de transport pour le commerce international. Il avait pourtant été exclu du champ d’application de l’Accord de Paris en 2015. Ce n’est qu’en avril 2018 que le secteur du transport maritime a signé un accord de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre, avec un objectif d’au moins 40% d’ici 2030. Un accord non contraignant à ce stade pour un secteur régulièrement qualifié d’attentiste en matière climatique, et dont les modalités d’application ne seront détaillées que fin octobre, lors de la 73ème session du comité de la protection du milieu marin (MEPC) de l’Organisation Maritime Internationale (OMI). Et dont la réussite passe nécessairement par le développement de nouvelles technologies de propulsion.

Climat : les fonds de pension à la traîne

FINANCE RESPONSABLE FONDS & VEHICULES GOUVERNANCE - REGLEMENTATION GOUVERNANCE-REPORTING

Dans une étude publiée ce lundi 10 septembre 2018, l’ONG britannique Share Action dévoile son classement des 100 plus gros fonds de pension internationaux en matière de lutte contre le changement climatique. Ses conclusions : plus de 60% d’entre eux n’ont ‘pas ou peu’ de stratégie climat et seulement 10% ont une politique d’exclusion du charbon. Elle appelle au renforcement des réglementations et souhaite que l’utilisation du cadre de reporting de la Task Force on Climate-related Financial Disclosures (TCFD) devienne obligatoire. 80% des fonds ‘leaders’ du classement sont européens et le français FRR (Fonds de Réserve pour les retraites) arrive en 2ème position.

Loi Pacte : Oxfam France interpelle les députés

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION SOCIAL-DROITS INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG

Dans une note d’analyse sur les projets de loi Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) et sur la fraude fiscale, l’ONG Oxfam France demande aux parlementaires d’en faire des outils pour réduire les inégalités. Et recommande des mesures concrètes pour y parvenir.

Renationalisation de la prison de Birmingham: le rapport accablant qui a tout changé

INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES SOCIAL-SANTE-INSERTION-FORMATION GOUVERNANCE - REGLEMENTATION SOCIAL-DROITS

Le 20 août dernier, le gouvernement britannique a retiré la gestion de la prison de Birmingham à l’entreprise G4S. Un rapport du contrôleur général des prisons a obligé les autorités à intervenir. Une affaire symptomatique des dérives des partenariats publics-privés ou de délégations de services publics. Une affaire qui interroge sur la qualité du reporting mise en place. Analyse de notre correspondante à Londres.

Loi Pacte : un texte en-deçà des attentes des acteurs de la RSE

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG GOUVERNANCE - REGLEMENTATION SOCIAL-DROITS

Le Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises est LE grand texte économique du quinquennat. Le projet de loi, présenté le 18 juin dernier en conseil des ministres, devrait voir ses 70 articles mis en débat au Parlement à l’ouverture de la session extraordinaire, convoquée pour le 12 septembre. En recul par rapport aux propositions déjà perçues comme timides de Nicole Notat et Jean-Dominique Sénard, il laisse acteurs de la RSE et analystes sur leur faim. En particulier en matière de gouvernance.