Arnaud Gossement : "le plan biodiversité sur la mobilisation des entreprises est vide"

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG GOUVERNANCE - REGLEMENTATION ENERGIE - CLIMAT - ENVIRONNEMENT

Le Ministre de la transition écologique et solidaire Nicolas Hulot a présenté le 4 juillet son Plan Biodiversité. 6 axes, 24 objectifs et 90 mesures, dont certaines à destination des entreprises. Le gouvernement affirme vouloir mettre la biodiversité au cœur de leur stratégie et souhaite qu’elles s’engagent à mieux prendre en compte cette dernière tout au long du cycle de vie de leurs produits. Pour Arnaud Gossement, avocat spécialisé en droit de l’environnement, les entreprises ont un rôle essentiel à jouer dans la préservation de la biodiversité mais les mesures qui les concernent sont décevantes. Il regrette particulièrement l’absence de propositions de réforme légale et fiscale.

Plan biodiversité : le gouvernement cible quatre secteurs prioritaires

INITIATIVES RSE-ESG POLLUTION-DECHETS-EAU GOUVERNANCE - REGLEMENTATION ENERGIE - CLIMAT - ENVIRONNEMENT

Les secteurs du bâtiment, de l’agro-alimentaire, de l’énergie et de la chimie devront « significativement » réduire leur empreinte-biodiversité d’ici 2022. C’est ce projette le plan interministériel annoncé le 4 juillet 2018. Mais les moyens concrets pour atteindre cet objectif ne sont pas précisés par le Ministère de l’Ecologie.

Fabrice Bonnifet : "la RSE n'est pas le cœur de la loi PACTE" (C3D)

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG GOUVERNANCE - REGLEMENTATION REPORTING - NOTATION ESG

Les membres du C3D (le Collège des Directeurs du Développement Durable) ont accueilli avec réserve le projet de loi PACTE présenté en conseil des ministres le 18 juin dernier. Ils regrettent globalement que l’idée qu’il ne peut pas y avoir de performances financières sans performance extra-financières ne transparaisse pas davantage de ce texte. Fabrice Bonnifet, président du C3D, espère tout de même qu’il sera suffisant pour insuffler une dynamique de transformation au sein des entreprises. Entretien (en accès libre).

Privatisations : les salariés en première ligne

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION SOCIAL-DROITS

Méthodes managériales brutales, disparition d’une culture d’entreprise ou d’une entreprise elle-même, mais aussi, parfois, modernisation d’un outil de production. Bonnes ou très néfastes, notamment selon que l’État se retire plus ou moins, les conséquences des privatisations concernent, au premier chef, les collaborateurs des sociétés concernées. Présentation de trois illustrations emblématiques, à l’heure où le projet de loi Pacte prévoit que l’État se désengagera en partie d’Engie, de La Française des jeux et d’ADP.

Loi sur le secret des affaires : saisine du Conseil constitutionnel

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION REPORTING - NOTATION ESG

Votée, mais pas encore appliquée, la loi sur le secret des affaires reste toujours aussi contestée que pendant son parcours parlementaire. Trente-huit syndicats et associations, et 10 sociétés de journalistes, se joignent à la saisine parlementaire du Conseil constitutionnel.

Quand la RSE bouscule la gouvernance des entreprises

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG GOUVERNANCE - REGLEMENTATION REPORTING - NOTATION ESG

L’Observatoire de la RSE (Orse) présentait le 26 juin les résultats de sa dernière étude, menée en collaboration avec le cabinet de conseil Des Enjeux et des Hommes, avec le soutien de BPI France. Parmi les principales conclusions, l’implication croissante de la gouvernance des entreprises sur les sujets RSE et le ruissellement progressif de la sphère du développement durable vers les instances de gouvernance. Moteur de la transformation stratégique de l’entreprise, la RSE insuffle une nouvelle dynamique dans les instances et processus de gouvernance.

Michel Laviale : "juger sur pièce la loi sur le secret des affaires"

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG GOUVERNANCE - REGLEMENTATION REPORTING - NOTATION ESG

La loi sur le secret des affaires, définitivement adoptée la semaine dernière par le parlement, sonne-t-elle le glas du mouvement de transparence en cours au sein des grandes entreprises depuis une quinzaine d'années? Pas nécessairement selon Michel Laviale. Le vice président de la Plateforme RSE et le Président du groupe de travail Performance extra financière du MEDEF estime cette tendance irréversible et ne partage pas les inquiétudes de la société civile. Il estime aussi positive l'évolution du code AFEP-MEDEF sur la gouvernance et juge que la RSE ne sera pas négligée par le MEDEF quel que soit le nom du successeur de Pierre Gattaz. Entretien.

Mais qui sont les administrateurs salariés ?

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION REPORTING - NOTATION ESG

Le projet de loi Pacte, présenté en début de semaine, se montre bien timide au sujet des administrateurs salariés. De nombreux grands patrons sont encore frileux. Pourtant, qu’ils portent la voix des salariés dans leur ensemble ou des seuls salariés actionnaires, dans des établissements d’origine publique ou purement privés, ces hommes et ces femmes mettent leurs compétences métier et connaissances du groupe au service d’une vision à long terme de leur entreprise. Ils ont le sentiment de peser, sinon sur la stratégie, du moins sur la prise en compte des enjeux sociétaux. Réponses en 6 portraits. 

Loi Pacte : "La montagne a accouché d’une souris"

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION SOCIAL-DROITS

Après deux mois de retard, le projet de loi Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) a été présenté ce lundi 18 juin en Conseil des ministres. Pour Gérard Mardiné, secrétaire national CGC à l’économie, au développement durable et à la RSE, il témoigne d’une vision court-termiste. Et il manque de mesures prescriptives pour réellement transformer l’économie et les entreprises (en accès libre).

Obsolescence programmée : Renault et PSA sur la sellette

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION NOTATION - LABELS - NORMES

Les deux constructeurs automobiles français se seraient accordés pour augmenter concomitamment et dans les mêmes proportions le prix des pièces détachées. Un coup porté à la durabilité des véhicules.