"Il n’est plus acceptable que la rémunération variable des dirigeants n’intègre pas de critère environnemental" (HCGE)

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION SOCIAL-DROIT

Pour son 7ème bilan annuel, le Haut Comité de gouvernement d'entreprise observe une amélioration du suivi des recommandations du Code Afep-Medef, tout en pointant des insuffisances sur l'inclusion des critères RSE dans la rémunération variable des dirigeants et sur la place des femmes dans les Comex. Décryptage. 

Plan de relance : des éco-conditionnalités en version (très) allégée pour les entreprises bénéficiaires

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION ENERGIE - CLIMAT - ENVIRONNEMENT

Quelles contreparties environnementales, sociales et de gouvernance demander aux entreprises qui bénéficient des aides de l’Etat dans le cadre du plan de relance ? La question agite à nouveau les débats parlementaires, en plein examen du projet de loi de finances 2021. La semaine dernière, un amendement de la majorité a été voté. Il prévoit 3 contreparties extrafinancières aux crédits de France Relance, mais est fustigé par les ONG, qui déplorent son manque d’ambition et l’absence de nouvelles obligations climatiques pour les grandes entreprises. Explications.

3ème rapport TCFD : l’engagement prend de l’ampleur mais le reporting doit progresser

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION ENERGIE - CLIMAT - ENVIRONNEMENT GOUVERNANCE - REGLEMENTATION REPORTING - NOTATION RSE-ESG

Pour la troisième année consécutive, la Task Force on Climate-related Financial Disclosures (TCFD) a passé en revue la qualité du reporting des plus grandes entreprises. Si le suivi de ses recommandations prend de l’ampleur, la qualité des rapports des investisseurs est encore perfectible. (en accès libre)

Quelle prise en compte des droits de l’Homme par les banques et asset managers européens ? (Luxembourg for Finance)

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION SOCIAL-DROIT

Alors que 89 % des banques et asset managers estiment qu’ils ont un rôle important à jouer en matière de droits de l’Homme, plusieurs obstacles restent encore à lever pour améliorer la situation - les directeurs RSE étant les principaux concernés, selon Luxembourg For Finance, l’agence de développement de la place financière luxembourgeoise.

Covid-19 : les entreprises de plus en plus exposées aux controverses

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION REPORTING - NOTATION RSE-ESG

Si la première vague de la pandémie de coronavirus a exposé les entreprises à des controverses sur les thèmes santé-sécurité-emploi, la pression de la société civile et des ONG s'intensifie et change de focus, selon une étude de VE (Vigeo-Eiris) 

Total en Ouganda : les ONGs ne relâchent pas la pression

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION SOCIAL-DROIT

Les ONG Les Amis de la Terre et Survie assurent que les atteintes aux droits humains perpétuées par Total en Ouganda, qu’elles dénoncent depuis plus d’un an, se sont fortement multipliées. De nouvelles accusations qui interviennent alors que se tenait ce 28 octobre 2020 une audience en appel dans le cadre de l’action en justice qui les oppose au groupe pétrolier pour manquement à son obligation légale de "devoir de vigilance", dans un contexte international qui se renforce. 

TCFD : les investisseurs australiens et néozélandais de plus en plus exigeants (IGCC)

FINANCE DURABLE - ESG - ISR ISR-ESG GOUVERNANCE - REGLEMENTATION REPORTING - NOTATION RSE-ESG

L'Investor Group on Climate Change (IGCC), qui rassemble des investisseurs australiens et néozélandais, s'est penché sur la maturité du reporting climat dans les deux pays à l'aune de la TCFD. Si les entreprises commencent à ce saisir du sujet, les investisseurs, souhaitant s'assurer de la robustesse des objectifs annoncés, attendent encore des informations plus précises sur les analyses menées en interne et sur la justification des engagements pris. 

Label ISR : “une performance environnementale et sociale médiocre” (Reclaim Finance)

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION NOTATION - LABELS - NORMES FINANCE DURABLE - ESG - ISR ISR-ESG

Dans une nouvelle étude publiée ce 22 octobre 2020, l’ONG Reclaim Finance a passé au crible les actifs détenus par près de 450 fonds compatibles avec les produits d’épargne et d’assurance commercialisés en France. Ils sont, dans leur quasi-totalité, exposés à des entreprises très controversées sur les aspects environnementaux et sociaux…y compris ceux qui affichent pourtant le label ISR public. Décryptage.

Gestion d'actifs : seuls 30 % des fonds verts compatibles avec la taxonomie européenne

FINANCE DURABLE - ESG - ISR FONDS & VEHICULES GOUVERNANCE - REGLEMENTATION NOTATION - LABELS - NORMES

Si entre 2017 et 2019 le volume d’encours investis dans les fonds verts européens a pratiquement doublé, l’entrée en vigueur de la taxonomie européenne dès 2021 pour les investisseurs - via le règlement Disclosure - va les obliger à revoir leur copie. Peu de fonds sont en effet compatibles avec les nouvelles règles visant à caractériser ce qui est vert et ce qui ne l’est pas, selon l’étude "Les fonds verts européens au défi de la taxonomie", publiée par Novethic avec le soutien de l’Ademe. (en accès libre)

Notation extra-financière : place à l’impact ? (Impak)

FINANCE DURABLE - ESG - ISR ISR-ESG GOUVERNANCE - REGLEMENTATION NOTATION - LABELS - NORMES

Indépendance, transparence… et impact. La startup franco-canadienne Impak veut faire bouger les lignes sur le marché de la notation extra-financière et compte bien conquérir les asset managers européens. Elle propose une notation innovante qui évalue l’aptitude d’une entreprise à atténuer ses impacts négatifs mais aussi -et surtout- sa capacité à générer des impacts positifs. Elle a séduit le français Vega Investment Managers, qui a utilisé son “Impak Score” pour construire le tout nouveau fonds Vega Transformation Responsable. Décryptage.