Malgré la loi, les inégalités professionnelles entre les femmes et les hommes demeurent

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION SOCIAL-DROITS

Les inégalités hommes femmes en entreprise restent criantes alors que l’arsenal législatif est déjà fourni. Apathie, ignorance de l’enjeu, mais aussi manque d’outils de mesure, de contrôles ou de sanctions expliquent cet état de fait.

Philippe Peuch-Lestrade : "Prospective, dynamique et explications, les 3 piliers de la pensée intégrée" (IIRC)

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG GOUVERNANCE - REGLEMENTATION GOUVERNANCE-REPORTING

Pour assurer la pérennité des entreprises, il faut décloisonner les sujets environnementaux, sociétaux et de gouvernance (ESG). C'est la conviction de Philippe Peuch-Lestrade, l'un des pionniers du mouvement de la pensée intégrée en France. Le Directeur général délégué de l’International Integrated Reporting Council (IIRC) affirme que les grandes multinationales du CAC 40 se convertissement de plus en plus rapidement à ce mouvement. Il estime aussi que l'État n'a pas à intervenir par la loi pour rendre les entreprises plus responsables car celles qui choisissent un autre chemin sont "appelées à disparaître". Entretien.

Agroalimentaire : le jeu de dupes des négociations commerciales 2018

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION SOCIAL-DROITS

À la suite des États Généraux de l’Alimentation (EGA), clôts en décembre 2017, les distributeurs avaient fait un pas vers une répartition plus équitable de la valeur dans les filières agroalimentaires en signant une charte d’engagement. Elle devait s’appliquer dès les négociations commerciales 2018, en attendant l’adoption du projet de loi Alimentation présenté par le gouvernement en Janvier. Trois semaines après la fin des négociations, les fournisseurs, chiffres à l’appui, estiment que rien n’a changé. Ils affirment que les distributeurs n’ont pas tenu leurs promesses.

Rapport Notat-Sénard : "Tout changer pour ne rien changer" (accès libre)

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION GOUVERNANCE-REPORTING INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG

Nicole Notat et Jean-Dominique Sénard ont remis il y a 10 jours leur rapport sur l’entreprise et l’intérêt général. Pour analyser les 14 propositions qu'il contient, nous avons sollicité Xavier Timbeau, directeur de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), et Benjamin Coriat, membre du collectif des Économistes atterrés. S'ils saluent quelques avancées, ils estiment d'un commun accord que les mesures proposées sont avant tout cosmétiques (en accès libre)

Fabrice Bonnifet : "découpler la création de valeur de l'exploitation des ressources" (groupe Bouygues)

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION ENERGIE - CLIMAT - ENVIRONNEMENT INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG

Pour Fabrice Bonnifet, le directeur développement durable du groupe Bougues, l'urgence environnementale oblige les acteurs de l'économie à changer de perspective. Il estime qu'ils disposent de deux ans pour intégrer les recommandations du rapport Notat-Sénard au sein de leur organisation, faute de quoi l'État sera légitime à imposer une transition via la loi comme lors du Grenelle de l'environnement en 2008. Pour celui qui est également président du C3D - le Collège des Directeurs Développement Durable - il est temps que le modèle de l'entreprise contributive se généralise.

Jean Pralong: "Les datas offrent une nouvelle jeunesse à la RSE"

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION NOTATION - LABELS-NORMES

Pour Jean Pralong, titulaire de la chaire d'entreprise intelligence RH et RSE de l'Institut de gestion sociale (IGS), l'arrivée des datas dans la fonction RH pose des questions inédites et pourrait bien représenter une chance pour la RSE. A condition que les responsables RH se forment rapidement, notamment à la question du choix des algorithmes qu'ils utilisent.

Objet social des entreprises : "Tout changer pour ne rien changer" (podcast)

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION GOUVERNANCE-REPORTING INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG

Trois jours après la remise du rapport de Nicole Notat et Jean-Dominique Sénard sur l’entreprise et l’intérêt général, nous avons demandé à Xavier Timbeau, directeur de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), et à Benjamin Coriat, membre du collectif des Économistes atterrés, d'en décrypter les grandes orientations. S'ils saluent quelques avancées, ils estiment de converse que les mesures proposées sont avant tout cosmétiques (en accès libre)

Finance Durable : les engagement de la Commission européenne à l'épreuve du marché

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION ENERGIE - CLIMAT - ENVIRONNEMENT FINANCE RESPONSABLE - ESG - ISR FCP-ISR

La commission Européenne vient d'adopter comme prévu ce jeudi 8 mars un plan d'action tiré des travaux du High Level Expert Group (HLEG) pour une finance plus durable et plus transparente au service d'une économie soutenable et en phase avec ses engagements pour 2030. Elle formalise sa feuille de route sur trois objectifs -  une taxonomie verte, des garanties de transparence et de stabilité et un fléchage de la finance verte - autour desquels elle devra maintenant rallier les suffrages politiques. Et les standards prudentiels des superviseurs.

Economie circulaire : une feuille de route à trous

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION ENERGIE - CLIMAT - ENVIRONNEMENT

La pré-feuille de route sur l’économie circulaire a été présentée en début d'année. Elle contient 44 mesures. Des préconisations qui ne satisfont pas les intervenants à la conférence organisée sur sujet, le 6 mars, par l’École des Mines de Paris.

Économie circulaire : vers une impasse pour la filière déchets?

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION ENERGIE - CLIMAT - ENVIRONNEMENT

Le vaste débat engagé à l’automne débouchera-t-il au printemps sur des demi-mesures ? Alors que la consultation publique sur la feuille de route sur l’économie circulaire s’achève le 25 février, les professionnels du déchet affichent déjà leur déception : taxer davantage la décharge n’aidera ni le développement des produits recyclables, ni l’emploi de matières recyclées dans l’industrie. Deux enjeux clés sur lesquels la feuille de route, annoncée pour fin mars, pourrait faire l’impasse.