Climat : comment mesurer la compatibilité des stratégies des entreprises avec les engagements de la France ? (HCC)

INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES DECARBONATION-EFFICACITE ENERGETIQUE

Dans un avis rendu ce 29 septembre 2021, le Haut Conseil pour le Climat (HCC) souligne les limites de la méthodologie utilisée par l'Etat, suite au soutien exceptionnel de 20 Md€ reçu par trois entreprises particulièrement affectées par la crise sanitaire.

Adaptation au changement climatique : la nouvelle frontière du monde agricole

INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES AGRICULTURE-NUTRITION

Si l’activité agricole a un impact certain sur le changement climatique, ce dernier va aussi l'obliger à faire évoluer ses pratiques : la mise au point de variétés plus résistantes, l’évolution des techniques de production et un accompagnement renforcé des producteurs devraient favoriser son adaptation à la nouvelle donne. Et lui permettre de nourrir 9,7 milliards d’humains à l’horizon de 2050.

Consommation : "Nos systèmes alimentaires ne sont pas viables" (CIRAD)

INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES AGRICULTURE-NUTRITION

A l'occasion du Sommet sur les systèmes alimentaires, organisé aujourd'hui par l'ONU, Hélène David-Benz, économiste au CIRAD, revient sur les enjeux de cette réunion internationale dont un des principaux objectifs, à un peu plus d'un mois de la COP26, est de rappeler l'urgence d'agir pour transformer les modes de production et de consommation de produits agricoles afin de s'adapter - entre autres- aux conséquences du changement climatique.

Résilience climatique : Carbone 4 présente un “bilan carbone” de l’adaptation

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES DECARBONATION-EFFICACITE ENERGETIQUE

Alors que le changement climatique crée de nouveaux risques sur l’ensemble de la chaîne de valeurs des entreprises, celles-ci peinent encore à les circonscrire par manque d’outils. Le cabinet Carbone 4 a présenté ce 22 septembre une méthodologie pionnière de cartographie des risques et de stratégies d’adaptation, qui propose en accès libre un référentiel d’analyse de la résilience des entreprises au changement climatique. Explications.

Autoconsommation : foisonnement réglementaire autour du PV

INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES DECARBONATION-EFFICACITE ENERGETIQUE GOUVERNANCE - REGLEMENTATION RSE-DD ENERGIE - CLIMAT - ENVIRONNEMENT

Enerplan réunissait ce mardi les acteurs de l’autoconsommation photovoltaïque pour explorer les perspectives d’un secteur très attendu dans tous les scénarios de neutralité carbone, mais marqué par de forts retards en France. L’arsenal règlementaire s’est renforcé ces derniers mois, et s’apprête à passer un nouveau cap avec l’ouverture imminente des tarifs d’achats aux projets de moins de 500 kWc (kilowatt-crête) au lieu de 100. Mais certaines contradictions pourraient limiter les effets escomptés.

Cartographie des risques climatiques : PME et grandes entreprises sur un pied d'égalité

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES MARCHE GENERAL-VIE DES ACTEURS

Alors que la priorité est mise sur l’atténuation du changement climatique, l’adaptation commence à préoccuper le leadership de grands groupes comme de PME, poussées par une règlementation émergente, selon Véronique Mariotti, experte en risques climatiques chez EcoAct et auteure d’une thèse en modélisation du climat, qui dresse un panorama des risques climatiques clés pour les entreprises les plus exposées.

Résilience des territoires : “il faudrait investir 1,7 Mds par an dans la connaissance des enjeux” (The Shift Project)

INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES DECARBONATION-EFFICACITE ENERGETIQUE

Le think tank spécialiste de la décarbonation The Shift Project a présenté ce 14 septembre son mode d’emploi pour rendre les territoires plus résilients au changement climatique et mieux orientés vers la transition écologique. Un guide élaboré avec l'Assemblée des Communautés de France et le CEREMA à destination des politiques mais aussi des entreprises. Avec deux principaux axes : le développement des études de vulnérabilités et le décloisonnement  du dialogue avec les parties prenantes pour éviter les stratégies mal planifiées et mal monitorées.

Déforestation importée: "Le renforcement de la législation et notre implication diplomatique sont autant de leviers pour atteindre nos objectifs" (Diane Simiu - CGDD)

INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES DECHETS-POLLUTION-EAU-BIODIVERSITE INITIATIVES RSE-ESG ACHATS RESPONSABLES - DEVOIR DE VIGILANCE

Trois ans après la publication par le CGDD de la "Stratégie nationale sur la déforestation importée" -  dont Greenpeace a déploré dans un courrier resté lettre morte l'absence de mesures contraignantes - Diane Simiu, adjointe au Commissaire général au Développement Durable au MTE, défend au contraire ce dispositif qui vient d'être renforcé - y compris sur le devoir de vigilance - par quatre articles inscrits dans la loi Climat et résilience en attendant de prochaines avancées européennes. Le sujet fera d'ailleurs partie des priorités de la présidence française du Conseil européen au premier semestre 2022. Entretien.

Plan d’investissement France 2030 : quelle place donnée à la transition écologique ?

INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES DECARBONATION-EFFICACITE ENERGETIQUE GOUVERNANCE - REGLEMENTATION RSE-DD ENERGIE - CLIMAT - ENVIRONNEMENT

Alors que le gouvernement doit finaliser pour octobre un plan d’investissement qui vise à préparer "la France de 2030", l’Institut Jacques Delors, l’OFCE, l’IDDRI et I4CE présentaient ce mardi leurs recommandations et points de vigilance pour que les investissements soient à la hauteur des enjeux de la transition. Si la volonté de soutenir la transition durable est réelle, la pérennité des engagements n’est pas encore inscrite dans le marbre. 

Bilan du Congrès de l'UICN 2021 : des avancées à concrétiser

INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES DECHETS-POLLUTION-EAU-BIODIVERSITE

Réunis du 3 au 11 septembre 2021 à Marseille, les membres de l’UICN ont adopté 39 résolutions et recommandations en plus des 148 votées en amont à distance. Un ensemble de textes qui dessine ce que pourrait être “un cadre mondial de la biodiversité” dont devrait s’inspirer les gouvernements lors de la COP 15. Reste maintenant à passer de la parole aux actes à terre et dans les mers, et à mettre en place des politiques à la hauteur des ambitions...