XBRL : un nouveau format pour le rapport financier… et extra-financier ?

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION REPORTING - NOTATION ESG

À partir de 2021, les entreprises européennes cotées devront publier leurs rapports financiers sous un langage électronique unique nommé iXBRL (inline eXtensible Business Reporting Language). Un format commun "machine-readable", qui viendra remplacer les rapports au format PDF. Un changement qui pourrait aussi concerner le reporting extra-financier. Explications.

La lettre-expert #3 - les signaux du reporting extrafinancier (juillet 2020)

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION REPORTING - NOTATION ESG ETUDES & GUIDES RSE RSE - ODD - Reporting extrafinancier

Lobbying responsable, controverses, relocalisations, données spatiales et environnement : autant de thématiques RSE qui ont occupé notre rédaction au cours des dernières semaines, et que nous avons scrutées à l'aide de notre moteur de recherche spécialisé dans l'analyse des rapports extra-financiers. Revue de détail dans les rapports 2018-2019 des entreprises (en accès libre).

Les stress-tests climatiques français évalueront-ils vraiment les risques des banques et assureurs ?

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION REPORTING - NOTATION ESG FINANCE RESPONSABLE - ESG - ISR ISR-ESG GOUVERNANCE - REGLEMENTATION NOTATION - LABELS - NORMES

Après quelques semaines de consultation publique, l’APCR vient de publier le cadre méthodologique final qui sera utilisé pour la conduite des “stress-tests” climatiques français…qui n’en sont pas vraiment. Décryptage avec I4CE de la portée réelle de cet exercice et des principales hypothèses qui permettront une première évaluation de la vulnérabilité de nos banques et assurances au risque climatique.

Gestion d'actifs : l’ambition climatique de Blackrock à l’épreuve des AG

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION REPORTING - NOTATION ESG GOUVERNANCE - REGLEMENTATION ENERGIE - CLIMAT - ENVIRONNEMENT

Le géant de la gestion d’actifs Blackrock vient de publier un nouveau rapport d’engagement actionnarial, son 2ème pour l’année 2020. Sur 244 entreprises dont il juge l’ambition ou le reporting climatique insuffisants, 53 ont été sanctionnées par le gestionnaire d’actifs lors de leur Assemblée Générale. Parmi elles, Air Liquide. Les 191 restantes sont mises sur une “watch list” pour 2021. 

Stratégie finance durable de la Commission européenne : l'ESMA appelle à une réglementation renforcée

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION REPORTING - NOTATION ESG FINANCE RESPONSABLE - ESG - ISR ISR-ESG

L’autorité européenne des marchés financiers vient de rendre son avis sur la stratégie de finance durable de la Commission européenne, ouverte à consultation depuis avril dernier. Cette réponse est accompagnée d’une lettre conjointe de l’ESMA, de l’European Banking Authority (EBA) et l’European Insurance and Occupational Pensions Authority (EIOPA). Les trois autorités mettent l’accent sur la transparence et la comparabilité de l’information extra-financière, et sur la notation ESG qui devrait selon elles être soumise à réglementation. Et insistent sur la mise en place d'un cadre d'intégration d'une gestion des risques globale pour des prises de décisions financières durables au sein des entreprises. Explications. 

MEDEF : pour une matérialité à la discrétion de l'entreprise (NFRD)

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION EUROPE GOUVERNANCE - REGLEMENTATION REPORTING - NOTATION ESG

La semaine dernière, le MEDEF publiait une réponse à la consultation de la Commission européenne sur la révision de la directive NFRD (Non-Financial Reporting Directive). Tout en se disant favorable à l’approche des risques par la matérialité, le MEDEF souhaite que l’identification des sujets extra-financiers clés reste à la discrétion de l’entreprise et ne soit pas questionnée par l’OTI. Décryptage.

Assemblées générales : la RSE, thème de l’année ?

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION REPORTING - NOTATION ESG GOUVERNANCE - REGLEMENTATION ENERGIE - CLIMAT - ENVIRONNEMENT

Inédites sur la forme en raison du confinement, les assemblées générales des entreprises du CAC 40 qui se sont tenues à distance ont fait la part belle à la RSE pour répondre aux investisseurs en quête de sens, selon le bilan dressé le 23 juin par Capitalcom. Le cabinet pointe toutefois leur caractère "atypique" cette année avec une participation moindre des actionnaires aux débats, mais davantage d'activisme.

Emmanuel de La Ville : "préserver la diversité de la notation extrafinancière" (Qivalio)

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION REPORTING - NOTATION ESG FINANCE RESPONSABLE - ESG - ISR ISR-ESG

Le fondateur de l'agence extrafinancière EthiFinance, maintenant intégrée au groupe Qivalio, se dit résolument attaché à la diversité des approches et des notes délivrées par les Sustainability Rating Agencies, alors que la Commission Européenne réfléchit à une possible régulation de leur activité (lire notre enquête du 9 juin 2020). S'il reconnaît l'intérêt de standardiser la collecte des informations ESG auprès des émetteurs, il défend la préservation du concept de matérialité à l'européenne. Entretien (en accès libre)

NFRD : l'AMF se montre favorable à une matérialité à l'européenne

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION REPORTING - NOTATION ESG INITIATIVES RSE-ESG ESG - ISR INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG

Dans la foulée de l'ESMA, l'Autorité des marchés financiers publie une réponse très attendue à la consultation ouverte par la Commission Européenne sur la révision de la directive NFRD (Non-Financial Reporting). Et, tout en indiquant se montrer vigilante sur l'encadrement du futur standard de reporting européen, recommande l'élargissement du reporting RSE audité à un périmètre plus large d'entreprises, tout en préservant le concept de matérialité "à l'européenne".

L'ACPR éclaire son rapport 2019 au prisme de la pandémie

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION REPORTING - NOTATION ESG

Le régulateur a publié son rapport d'activité 2019. Un état des lieux dans lequel il montre la solidité de la solvabilité des acteurs l'an dernier. Mais signale l'émergence de nouveaux risques, parmi lesquels les pratiques de démarchage, la lutte contre le blanchiment et la cybersécurité. Lors de sa présentation ce 28 mai 2020, son vice-président, Bernard Delas, a évoqué les risques qu'a fait peser depuis la crise sanitaire sur les bilans, et revient sur l'application des garanties "pertes d'exploitation".