Déclaration de performance extra-financière (DPEF) : grand flou sur l’évasion fiscale

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION GOUVERNANCE-REPORTING

La loi du 23 octobre 2018 relative à la lutte contre la fraude a étendu le scope initial de la Déclaration de performance extra-financière (DPEF) : les entreprises cotées devront prendre en compte l’évasion fiscale, et ce dès l’année 2018. Une nouvelle qui prend les entreprises au dépourvu, d’autant plus que les modalités d’application de la loi restent très floues. Et que de nombreux doutes subsistent quant à la méthodologie d’élaboration des documents pour la première génération de DPEF. Concrètement, que doivent présenter les entreprises en matière d’évasion fiscale ? Décryptage et recommandations d’experts.

Laurent Babikian : "faire plus pour le climat en beaucoup moins de temps" (CDP)

FINANCE RESPONSABLE FCP-ISR GOUVERNANCE - REGLEMENTATION GOUVERNANCE-REPORTING

Depuis 18 ans, le CDP compile les données relatives au climat produites par plusieurs milliers d’entreprises cotées à travers le monde. Un domaine d’expertise qui s’étend désormais à la lutte contre la déforestation et à la gestion de l’eau par ce type de sociétés. Le chemin parcouru sur la préservation de notre patrimoine naturel commun rend optimiste Laurent Babikian. Même si le directeur de l’engagement des investisseurs pour la région Europe du CDP appelle l’ensemble du secteur privé à décupler ses efforts.

Déclaration de performance extra-financière (DPEF) : le flou de la réglementation embarrasse les entreprises

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION GOUVERNANCE-REPORTING INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG

Rédiger une DPEF qui réponde à la fois aux critères légaux et aux attentes des investisseurs : c’est l’une des grandes priorités des entreprises en cette fin d’année. Les sociétés concernées ont jusqu’au 31 décembre 2018 pour se conformer à cette nouvelle réglementation, constituée de plusieurs textes parfois flous. Une imprécision qui ne facilite pas la tâche des entreprises.

Matrice de matérialité : un outil qui se généralise, une crédibilité à construire

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION GOUVERNANCE-REPORTING INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG

La notion d’analyse de matérialité était encore à peine connue il y a quelques années dans le monde de la RSE. Aujourd’hui, les matrices de matérialité sont utilisées par près de 70% des grandes entreprises françaises. Parfois perçues comme le Graal de l’analyse extra-financière, elles sont au cœur du nouveau dispositif réglementaire de déclaration de performance extra-financière (DPEF). Mais quel est le degré de maturité de la démarche ? De simple matrice à outil de pilotage stratégique, regards croisés de spécialistes qui accompagnent les entreprises.

Lanceurs d’alerte : associations et syndicats entendent peser sur la future directive européenne

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION GOUVERNANCE-REPORTING

Trente-deux syndicats et associations adressent des propositions concrètes aux parlementaires et chefs d’État européens pour que la directive en préparation sur la protection des lanceurs d’alerte soit ambitieuse. Les signataires refusent le risque que la directive conduise à certains reculs, en France notamment, en matière de définition de ces personnes par exemple.

La rémunération des dirigeants n’est pas liée à la performance de l’entreprise (Deloitte)

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION GOUVERNANCE-REPORTING

La rémunération des PDG ou directeurs généraux est déconnectée de la performance de l’entreprise. Et ce quel que soit le montant voté par les actionnaires. C’est le résultat d’une étude publiée par le cabinet Deloitte lundi 22 octobre

"Jamais l'information ESG n'a été aussi disponible" (Gaia Rating)

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION GOUVERNANCE-REPORTING

A l'occasion du 10ème anniversaire de son indice annuel Gaïa Index - qui agrège 70 entreprises de taille moyenne-, l'agence de notation Gaïa Ratings constate que les PME remontent de plus en plus volontairement leurs informations ESG en vue de leur notation extrafinancière. Et que les données sur leur empreinte carbone rattrapent celles fournies sur le social et la gouvernance (en accès libre)

Énergies fossiles : dialoguer ou désinvestir ?

FINANCE RESPONSABLE FCP-ISR GOUVERNANCE - REGLEMENTATION GOUVERNANCE-REPORTING

L’Ircantec, le régime de retraite complémentaire publique, réunissait le 9 octobre dernier investisseurs, entreprises (Total et Engie), ONGs et syndicats pour une matinée de discussions autour de l’engagement actionnarial comme alternative au désinvestissement dans le secteur des énergies fossiles. Une stratégie de plus en plus utilisée par les investisseurs, et qui porte ses fruits. A condition de mettre en place des actions cohérentes et vraiment compatibles avec un scénario 2 degrés. L’Ircantec fait quant à lui le choix d’une stratégie différenciée selon le type d’actifs, le degré d’exposition de l’entreprise, et la capacité à dialoguer directement avec cette dernière sur les sujets ESG.

Conférence débat Plateforme RSE : mise en œuvre de la directive RSE dans les États membres de l’Union européenne

AGENDA EVENEMENTS GOUVERNANCE - REGLEMENTATION GOUVERNANCE-REPORTING

France Stratégie organise le 19 octobre prochain la présentation de l'étude du GRI "A comprehensive overview of how Member States are implementing the EU Directive on Non-financial and Diversity Information". L'occasion de débattre des consultations citoyennes et d'échanger sur les initiatives susceptibles d’être prises en Europe pour faire progresser la RSE.

Reporting extra-financier : Les entreprises françaises peuvent mieux faire (Mazars)

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG GOUVERNANCE - REGLEMENTATION GOUVERNANCE-REPORTING

Quelques mois avant la publication par les entreprises de leurs premières Déclaration de performance extra-financières, conformément au nouveau cadre réglementaire européen adopté en 2015, le 8e baromètre sur les pratiques et tendances en matière de reporting extra-financier en France, réalisé par le cabinet d’audit et de conseil Mazars, souligne que les sociétés françaises ont encore des progrès à effectuer.