François Asselin : "les PME se préoccupent de RSE mais ne sont pas encouragées à le faire" (CPME)

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG

Président de la CPME (Confédération des Petites et Moyennes Entreprises), François Asselin estime que la démarche RSE doit rester volontaire dans les petites et moyennes entreprises. Et qu’elle doit être valorisée. Il en appelle à la création de labels sectoriels par les branches professionnelles. Il attend aussi des grands groupes et de l’État qu’ils valorisent les politiques RSE des PME, respectivement dans leurs relations commerciales ou dans l’attribution des marchés publics.

Rôle social des entreprises : le Medef sur la réserve

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG

Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef, semble peu préoccupé de responsabilité sociale des entreprises. C’est du moins ce qui ressort de ses déclarations évasives du 13 novembre devant un parterre de membres des associations des journalistes de l’information sociale (Ajis) et des journalistes économiques et financiers (Ajef).

La comptabilité environnementale tarde à se généraliser

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG

Les entreprises commencent à prendre conscience de leur impact sur la biodiversité. Mais pour réduire leur empreinte, elles doivent franchir un premier pas : bâtir des outils spécifiques pour la mesurer, mais aussi publier des comptes de résultats environnementaux. Un travail fastidieux et de longue haleine que n’ont, à ce jour, réalisé que quelques sociétés pionnières.

Matrice de matérialité : un outil qui se généralise, une crédibilité à construire

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION GOUVERNANCE-REPORTING INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG

La notion d’analyse de matérialité était encore à peine connue il y a quelques années dans le monde de la RSE. Aujourd’hui, les matrices de matérialité sont utilisées par près de 70% des grandes entreprises françaises. Parfois perçues comme le Graal de l’analyse extra-financière, elles sont au cœur du nouveau dispositif réglementaire de déclaration de performance extra-financière (DPEF). Mais quel est le degré de maturité de la démarche ? De simple matrice à outil de pilotage stratégique, regards croisés de spécialistes qui accompagnent les entreprises.

Phenix recycle 15 M€

FINANCE RESPONSABLE VENTURE INITIATIVES RSE-ESG ECONOMIE CIRCULAIRE-RECYCLAGE

"Gare de triage" BtoB des invendus alimentaires, la start-up lève un 3ème tour de financement auprès de quatre investisseurs. Forte de son modèle économique à double détente, elle veut franchir les fontières hexagonales et étendre son activité au non-alimentaire. 

Quand les marques dépolitisent les discours sociaux

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG

À l'heure où les consom’acteurs cherchent un sens dans leurs achats, les marques s'adaptent et adoptent une image sociétale. En prenant bien soin de dépolitiser les discours sociaux afin d'éviter toute polémique.

Transitions écologiques : "uberiser le discours marketing des entreprises" (Pascal Canfin)

INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG GOUVERNANCE - REGLEMENTATION EUROPE

Mobiliser les citoyens via une application pour smartphone, encourager  la finance verte, restaurer des terres dégradées via un fond dédié, valoriser économiquement la biodiversité… L’automne du WWF France est chargé. Sous la houlette de Pascal Canfin, l’ONG environnementale multiplie les fronts pour tenter d’accélérer les transitions nécessaires face au crises climatiques et environnementales. Pour y parvenir, le directeur général du WWF France veut s’appuyer sur une double prise de conscience : celle du secteur privé et celle d’une large part de la population française. Entretien exclusif. 

Ressources maritimes : lancement du premier référentiel pour les investisseurs de la mer (BEI)

FINANCE RESPONSABLE FONDS & VEHICULES INITIATIVES RSE-ESG RSE-ESG

La BEI (Banque européenne d’investissement) a présenté le 29 octobre dernier le premier référentiel mondial pour le financement responsable de l’économie de la mer. Un texte qui reprend les 14 principes sur le « Financement durable de l’économie bleue », développés par la banque avec le concours de la Commission européenne, du WWF et du World Ressources Institute (WRI). Objectifs : déterminer des règles de bonnes conduites pour guider les futurs investisseurs dans l’un des secteurs qui devrait jouer un rôle moteur dans la croissance mondiale. A condition que le développement des activités liées directement ou indirectement à la mer ne provoque pas une érosion des ressources.

Michel Lepetit : "sur le charbon, la mobilisation n’est pas à la hauteur des enjeux" (The Shift Project)

FINANCE RESPONSABLE FONDS & VEHICULES INITIATIVES RSE-ESG DECARBONATION-EFFICACITE ENERGETIQUE

"Sus au charbon", c’est le titre de la 2e édition du rapport de l’observatoire 173 climat-assurance vie, créé il y a 2 ans par le think tank The Shift Project. Il a étudié les politiques d’investissement des assurances vie pour appréhender leur façon de prendre en compte, ou non, le risque climatique. Conclusion : le charbon est de plus en plus exclu par les investisseurs, sans pour autant que des mesures suffisantes ne soient mises en œuvre pour une réelle transition énergétique.

Gaz renouvelable : petite production deviendra grande

INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES DECARBONATION-EFFICACITE ENERGETIQUE INITIATIVES RSE-ESG DECARBONATION-EFFICACITE ENERGETIQUE

Le gaz renouvelable représente aujourd’hui une infime proportion des besoins hexagonaux. Mais producteurs, distributeurs et entreprises déjà utilisatrices s’accordent à dire qu’il s‘agit d’une énergie d’avenir. Seul risque à l’horizon : une fiscalité qui pourrait devenir défavorable si l’État envisageait de compenser des pertes de revenus générées par le recul des énergies fossiles en le taxant demain plus qu’aujourd’hui.