RGPD : des sanctions plus théoriques que pratiques

RGPD-data-confidentialit%C3%A9

C’est ce vendredi 25 mai que le tant redouté Règlement général de la protection des données personnelles (RGPD) entre en vigueur. Ce texte effraie bon nombre d’entreprises, rendues responsables de toute la chaîne du traitement des données, y compris hors de l’Union européenne. Une crainte renforcée par la lourdeur des sanctions encourues. Mais la CNIL (commission nationale informatique et liberté) annonce qu’elle se montrera "pragmatique" alors même que les moyens de contrôle s’avèrent insuffisants.

Cet article est réservé aux abonnés

Article - 24 Mai 2018 - 833 mots

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION | EUROPE EUROPE

Abonné :

Pas encore abonné?