Réforme du statut de l'entreprise : l’ESS "ne doit pas rester à la traîne" (Hugues Sibille)

hugues sibille ess

Les conclusions de la Mission sur l'entreprise et l'intérêt général pilotée par Nicole Notat, présidente de Vigéo-Eiris, et Jean-Dominique Sénard, numéro 1 de Michelin, sont attendues le 1er mars. Nous avons demandé à Hugues Sibille, président de la Fondation Crédit Coopératif et du Laboratoire de l'Economie Sociale et Solidaire (ESS), comment ce secteur pourrait faire valoir ses particularités à cette occasion et influencer les orientations retenues.

Cet article est réservé aux abonnés

Interview - 14 Janvier 2018 - 948 mots

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION | SOCIAL-DROITS EUROPE - FRANCE
ESS - Economie Sociale et Solidaire|Entreprise

Abonné :

Pas encore abonné?

POUR APPROFONDIR LE SUJET