La "Soft Law" à l’épreuve de la RSE

Cour%20de%20Cassation

Les codes de conduite des entreprises ont longtemps été le socle de la RSE. Mais aujourd’hui, est-ce suffisant ? Lors d'une conférence à la Cour de Cassation, des praticiens de Vivendi, de DCNS, de l’AFNOR et de l’université Lyon III témoignent avec des exemples concrets de bonnes pratiques.

Cet article est réservé aux abonnés

Conférence - 26 Avril 2017 - 1392 mots

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION | GOUVERNANCE-REPORTING EUROPE - FRANCE - ILE-DE-FRANCE
Certification - Labels|Droits humains|Gouvernance|RSE

Abonné :

Pas encore abonné?