Evasion fiscale : Andorre serre la vis

ANDORRE

Andorre, qui a rejoint le BEPS en octobre dernier, renforce son code pénal. L'évasion fiscale sera désormais passible de 3 mois à 5 ans de prison.

Cet article est réservé aux abonnés

Article - 19 Juillet 2017 - 490 mots

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION | GOUVERNANCE-REPORTING EUROPE - ANDORRE
Accords Internationaux|Optimisation Fiscale

Abonné :

Pas encore abonné?