Économie circulaire : les pollueurs ne seront pas les payeurs

dechets

Un mois après la publication de la feuille de route pour l’économie circulaire, le chiffrage des 50 mesures reste impénétrable et leur financement inconnu. Comme redouté par les professionnels du déchet et les collectivités, le gouvernement prépare une hausse de la fiscalité sur le traitement des résidus (stockage et incinération) sans garantir que les recettes reviendront, au moins partiellement, à la prévention, à l’éco-conception et au recyclage.