Deux ONG quittent la Plateforme RSE

Plateforme RSE

À la veille de la session plénière de la Plateforme RSE, deux ONG ont décidé de claquer la porte. Elles dénoncent la trop grande influence du MEDEF et de l’AFEP et un manque de reconnaissance des pouvoirs publics.

Les Amis de la Terre France et ActionAid France-Peuples Solidaires quittent la Plateforme RSE. Une annonce intervenue à la veille de la session plénière qui s’est tenu le 6 décembre.

Les deux ONG déplorent le manque de reconnaissance de cette instance de consultation, créée en 2013, et placée sous l’égide du Premier ministre.

Elles dénoncent surtout le "poids démesuré du pôle économique, mené par l’AFEP et le MEDEF, qui a conduit systématiquement à des blocages et des retards répétés, malgré l’émergence de consensus ambitieux entre les autres pôles".

Par ce départ, les deux associations veulent enfin mettre en exergue ce qu’elle considèrent comme deux conceptions irréconciliables de la RSE : la première, "économique", consiste à mettre en place de bonnes pratiques de manière volontaire.

La seconde, "légale", consiste à favoriser l’émergence d’une réglementation contraignante pour les entreprises, à l’instar de la loi sur le devoir de vigilance des sociétés-mères et entreprises donneuses d’ordre.

POUR APPROFONDIR LE SUJET

CONTINUER LA LECTURE