Agroalimentaire : le jeu de dupes des négociations commerciales 2018

vache

À la suite des États Généraux de l’Alimentation (EGA), clôts en décembre 2017, les distributeurs avaient fait un pas vers une répartition plus équitable de la valeur dans les filières agroalimentaires en signant une charte d’engagement. Elle devait s’appliquer dès les négociations commerciales 2018, en attendant l’adoption du projet de loi Alimentation présenté par le gouvernement en Janvier. Trois semaines après la fin des négociations, les fournisseurs, chiffres à l’appui, estiment que rien n’a changé. Ils affirment que les distributeurs n’ont pas tenu leurs promesses.

Cet article est réservé aux abonnés

Enquête - 22 Mars 2018 - 1201 mots

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION | SOCIAL-DROITS EUROPE - FRANCE
Agriculture - Elevage|Alimentation

Abonné :

Pas encore abonné?