Ségolène Royal, ambassadrice des pôles

NAVIRE-POLAIRE

L'ancienne ministre de l'Ecologie a été nommée ambassadrice en charge des négociations internationales pour les zones arctiques et antarctiques, dont les enjeux économiques vont croissant avec le réchauffement climatique : exploitation, pêche et biodiversité, hausse du niveau des mers, mais aussi bouleversement des routes maritimes avec la libération des glaces du "passage du Nord-Ouest" 

Cet article est réservé aux abonnés

Article - 30 Juillet 2017 - 466 mots

NOMINATIONS | COLLECTIVITES MONDE
Accords Internationaux|Climat

Abonné :

Pas encore abonné?