Sustainable Brands 2019 : ce qu'il faut retenir du salon

La rédaction | 25 Avril 2019 | 612 mots

Logo%20SB

L’évènement européen Sustainable Brands se tenait du 23 au 25 avril au Carrousel du Louvre à Paris. Ce rendez-vous, dédié à l’engagement des marques, rassemblait start-ups, entreprises et associations autour d’enjeux environnementaux et sociaux.Voici l’essentiel de ce qu’il faut retenir de cette première édition française de Sustainable Brands (en accès libre).

Procter & Gamble s’engage à réduire ses emballages plastiques

Virginie Helias, responsable du développement durable chez Procter&Gamble, annonce que les marques P&G Fabric Care (Ariel, Lenor…) réduiront de 30 % l’utilisation de plastique dans leurs emballages d’ici 2025. "Nos marques Ariel et Lenor sont parmi les premières à expérimenter des pratiques de réduction des emballages qui seront cruciales pour permettre à P&G d’atteindre son objectif de réduire de 50 % l’utilisation des plastiques vierges dans les emballages d’ici 2030", détaille Virginie Helias. P&G Fabric Care Europe promet par ailleurs de rendre les emballages de toutes ses marques 100 % recyclables d’ici 2022.

Lego dévoile son nouveau projet de briques en braille

Le CEO de la Lego Fondation, John Goodwin, annonce la création d'une nouvelle gamme de briques en braille destinée aux enfants aveugles ou souffrant de déficience visuelle. Ces briques, dont le lancement est prévu en 2020, fonctionnent avec des boutons surélevés qui indiquent des chiffres et des lettres en braille. Ce système tactile sera "entièrement compatible" avec les briques Lego existantes, a indiqué la société.

Kao Corporation dévoile sa stratégie ESG

Le groupe japonais du soin et fabricant de produits ménagers annonce sa stratégie RSE pour les années à venir. Baptisé "Kirei Lifestyle Plan", le plan stratégique de l’entreprise prévoit la publication d’au moins dix innovations de produits durables d’ici 2030. Déjà cinq de ces innovations ont été dévoilées par Kao Corporation, comme par exemple la bouteille Air-In-Film et la pochette de recharge. "Aujourd'hui, 80 % des produits d'entretien ménager et de soins de Kao utilisent des contenants réutilisables conçus pour minimiser les déchets résiduels", se félicite la société.

Blédina annonce sa récente certification BCorp

Filiale du groupe Danone pour l’alimentation infantile, Blédina vient d’obtenir sa certification BCorp. Décerné par l’organisme indépendant BLab, ce label permet d’identifier l’impact environnemental et social des entreprises. Blédina devient ainsi la plus grande société française à obtenir cette certification. Dans son communiqué, elle affirme valoriser "plus de 80 % des déchets de ses productions" et être paritaire "avec 50 % de femmes rémunérées au même niveau que les hommes" au sein de son comité de direction.

Adidas confirme le lancement de Futurecraft Loop

Alexis Olans Haass, directrice sustainability, global brands chez Adidas confirme le lancement des premières chaussures de course 100 % recyclables. Nommé "Futurecraft Loop", le projet vise à réduire les déchets plastiques en réutilisant les matières premières pour fabriquer par exemple des bouteilles, mais aussi de nouvelles paires de chaussure.

Confirmation du lancement d’"Evian (re)new"

À l’occasion du salon Sustainable Brands, Evian, appartenant au groupe Danone (l’un des principaux partenaires de l’évènement), confirme le lancement de son nouveau projet : "Evian (re)new". La marque dévoilait la semaine dernière cet appareil ressemblant à une fontaine à eau. Doté d’une bulle en plastique, le dispositif se contracte au fur à mesure que l’eau est consommée. Ce contenant est fabriqué en rPET, un polymère préalablement recyclé, et utilise "66 % de plastique en moins qu’une bouteille de 1,5 litre d’Evian", assure la société. L’entreprise s’est engagée à devenir d’ici 2025 une marque "100% circulaire".

Sustainable Brands - Retrouvez l'interview du directeur de l'évènement

Olivier Blond, directeur général de Sustainable Brands Paris 2019, détaille les objectifs et le modèle économique de cette première édition française. Retrouvez l’intégralité de l’interview ici.

POUR APPROFONDIR LE SUJET

CONTINUER LA LECTURE