Quand le sport se met (doucement) à la RSE

fan zone

La Coupe du Monde de football s’ouvre aujourd’hui en Russie. Ce type d’évènements, de taille mondiale, suscite de fortes nuisances environnementales. Les émissions de CO2 et de déchets explosent dans les pays hôtes. Face à l’urgence écologique et la pression des opinions publiques, les organisateurs tentent de limiter ces externalités négatives. Mais cette prise de conscience est encore embryonnaire.

Cet article est réservé aux abonnés

Article - 13 Juin 2018 - 651 mots

INITIATIVES RSE-ESG | RSE-ESG EUROPE
RSE

Abonné :

Pas encore abonné?