Mikaa Mered : "la flotte de CMA-CGM n'est pas équipée pour naviguer dans l'Arctique"

Propos recueillis par Antonin Amado | 03 Septembre 2019 | 1082 mots

Arctique pole bateau

C'est une annonce qui a fait grand bruit à l'occasion du dernier G7 qui se tenait à Biarritz fin août : le transporteur CMA-CGM s'engageait, au nom du respect de l'environnement, à ne pas emprunter les voies maritimes du pôle nord qui s'ouvrent du fait du réchauffement climatique. Une annonce que Mikaa Mered estime sujette à caution. Pour ce spécialiste des pôles, professeur à Institut Libre d'Étude des Relations Internationales (ILERI) et à la Neoma Business School, cette prise de position est à la fois trompeuse et contre productive, tant pour CMA-CGM que pour le rayonnement de la France.

Cet article est réservé aux abonnés

Interview - 03 Septembre 2019 - 1082 mots
TRANSPORTS ET ENTREPOSAGE - Transports par eau
INITIATIVES RSE-ESG | TRANSPORTS-MOBILITE MONDE
Climat|Transports|RSE|Décarbonation

Abonné :

Pas encore abonné?