La comptabilité environnementale tarde à se généraliser

Sophie Massieu | 12 Novembre 2018 | 920 mots

epl

Les entreprises commencent à prendre conscience de leur impact sur la biodiversité. Mais pour réduire leur empreinte, elles doivent franchir un premier pas : bâtir des outils spécifiques pour la mesurer, mais aussi publier des comptes de résultats environnementaux. Un travail fastidieux et de longue haleine que n’ont, à ce jour, réalisé que quelques sociétés pionnières.

Cet article est réservé aux abonnés

Enquête - 12 Novembre 2018 - 920 mots

INITIATIVES RSE-ESG | RSE-ESG EUROPE - FRANCE
ESG - ISR|RSE - CSR|Reporting extra-financier

Abonné :

Pas encore abonné?

POUR APPROFONDIR LE SUJET