Dialogue avec les parties prenantes : le Comité 21 observe un "manque global de maturité" dans son benchmark international

Laurence Estival | 25 Février 2021 | 807 mots

GOUVERNANCE-THINK TANK

Après avoir analysé les relations de 300 entreprises de cinq zones géographiques et de cinq secteurs différents avec leurs parties prenantes, l’étude réalisée par le Comité 21 avec Des Enjeux et des Hommes tire un bilan en demi-teinte : le manque de maturité est globalement partagé même si certains acteurs sont plus avancés que d’autres sans qu’il ne soit possible d’associer ces pionniers à des catégories précises.

Cet article est réservé aux abonnés

Article - 25 Février 2021 - 807 mots

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION | SOCIAL-DROIT MONDE
Entreprise|Gouvernance

Abonné :

Pas encore abonné?