Cécile Colonna d’Istria : "l’industrie financière reste à part" (Produrable)

Propos recueillis par Antonin Amado | 08 Avril 2019 | 521 mots | 2 Intervenants

COLONNA-DISTRIA CECILE

La 12e édition du salon Produrable aura lieu les 9 et 10 avril prochain au Palais des Congrès à Paris. L’événement, dédié aux professionnels de la RSE, met cette année en lumière la finance durable, la "ville à vivre" ainsi que la "production et la consommation responsable". L’occasion de faire le point avec sa présidente et fondatrice, qui annonce par ailleurs que son salon a été racheté par le groupe AEF Info, une agence de presse notamment spécialisée dans le développement durable (en accès libre).

RSEDATANEWS : vous avez défini trois grands thèmes cette année. Quels objectifs concrets vous fixez-vous ?

Cécile Colonna d’Istria : depuis l’origine, nous essayons de proposer des solutions concrètes, de passer de la stratégie à l’action. Les participants au salon sont là pour s’inspirer des bonnes pratiques, pour trouver des solutions. Les choses ne vont jamais aussi vite qu’on le souhaite. Mais il s’agit bien de cela : de prendre exemple sur les acteurs qui sont allés plus loin et plus fort que les autres sur les questions environnementales, sociétales et de gouvernance.

RSEDN : faut-il s’attendre à des annonces fortes à l’occasion du salon ?

C.C-I : oui, au moins deux, en particulier sur des questions de nouvelle gouvernance.

RSEDN : vous avez choisi de mettre l’accent sur la finance durable cette année ? Quelle définition en donnez-vous ?

C.C-I : c’est la finance qui prend en compte dans ses investissements et ses choix de financements les impacts sociaux et environnementaux. Mais je ne suis pas une experte de la finance durable, pas plus que du recyclage ou que de l’efficacité énergétique. Mon métier est de donner la parole à ceux qui maîtrisent ces sujets-là. La raison qui m’a poussé à mettre la finance durable sur le devant de la scène cette année, c’est que j’ai toujours constaté au cours de ma carrière d’organisatrice de salons B2B, que l’industrie financière est à part. S’il reste un secteur dont les acteurs ne se mélangent pas, c’est bien celui-ci. On essaye de "secouer les puces".

"Pas de concurrence avec le salon Sustainable Brands"

RSEDN : ce douzième salon aura pour vous une résonance particulière puisque vous venez d’annoncer le rachat de votre événement par l’agence de presse AEF Info. De quand date les premières négociations ?

C.C-I : de l’automne dernier. Ce rapprochement s’est fait naturellement car Produrable et AEF sont partenaires depuis plusieurs années. Au fil des années, ces partenariats se sont étoffés. Nous avons apprécié de travailler ensemble. L’idée d’un rapprochement plus efficace s’est imposée naturellement.

RSEDN : l’arrivée de Sustainable Brands, un nouveau salon dédié à la responsabilité économique des entreprises et qui aura lieu fin avril, a-t-elle accéléré ce rapprochement ?

C.C-I : pas du tout. En aucune façon. Je ne perçois pas Sustainable Brands comme un concurrent. Ils sont pour moi encore inexistants. Je connais les événements qu’ils ont monté aux États-Unis. Mais je connais aussi ce qu’ils ont essayé de faire en Europe, à savoir des événements sans aucune pérennité à ma connaissance. Il est encore un peu tôt pour faire des comparaisons.

RSEDN : restez-vous aux commandes de Produrable ? Les clauses du deal avec AEF prévoient-elles que vous passiez la main d’ici un an ou deux ?

C.C-I : Pour l’instant, ce n’est pas prévu. Je reste actionnaire et présidente opérationnelle de Produrable.

INTERVENANTS

>Voir la fiche détaillée de l’opération M&A - PROURABLE - AEF INFO
Acquéreur / Investisseur AEF INFO
Société Cible PRODURABLE - TODDAY

POUR APPROFONDIR LE SUJET

CONTINUER LA LECTURE