Les ODD s'invitent dans la Semaine du Développement Durable 2017

ODD OBJECTIFS%20DEVELOPPEMENT DURABLE-UN

"Changer de société pour aller vers une société qui préserve, qui protège et qui partage, c'est cela le développement durable", affirme le ministre Nicolas Hulot qui promeut un projet de société de long terme, à l'image des Objectifs de Développement Durable de l'ONU qui seront à l'honneur pour cette 15ème SEDD 2017 (en accès libre)

"Changer de société pour aller vers une société qui préserve, qui protège et qui partage, c'est cela le développement durable", affirme le ministre Nicolas Hulot qui promeut un projet de société de long terme, à l'image des Objectifs de Développement Durable de l'ONU qui seront à l'honneur pour cette 15ème Semaine Européenne du Développement Durable 2017, du 30 mai au 5 juin. A la devise française "liberté, égalité, fraternité", il ajoute, conformément à l'intitulé de son ministère de la Transition écologique et solidaire :  "solidarité, diversité, sobriété, humilité et dignité". 

"Que met-on derrière l'expression développement durable?"a demandé le ministre lors de son premier discours depuis son entrée en fonction. Une réponse contenue dans les 17 ODD élaborés par l'ONU, qui sont pour l'humanité une voie de progrès incontournable face aux défis du changement climatique, et dont, après les Etats, les entreprises commencent à s'emparer (lire nos articles ci-dessous). Conçus comme un tout indissociable et inclusif, ils associent lutte contre la pauvreté et la faim, éducation, travail décent et dignité, santé, accès à l'eau et à aux énergies propres, et lutte contre le changement climatique. Bien que difficiles à évaluer car il est bien difficile d'agir simultanément sur les 17 leviers et d'en identifier les impacts croisés, il font déjà l'objet d'un groupe de travail à l'initiative du Global Reporting Initiative (GRI) et de l'UN Global Compact pour poser les bases d'un reporting partagé. 

"L'environnement, l'écologie ont parfois été caricaturés, malmenés, mais ces enjeux conditionnent tous les autres, de sorte que ce siècle sera solidaire ou ne sera pas", a également affirmé M. Hulot, qui compte également l'Economie Sociale et Solidaire dans le périmètre de compétences de son ministère (lire ci-dessous le décret n° 2017-1071 sur les attributions du ministre d'Etat, ministre de la transition écologique et solidaire). Un message également pour ses futurs interlocuteurs européens et étrangers puisqu'il sera chargé des relations internationales sur le climat et conduira "les négociations européennes et internationales sur le climat et veille à la mise en œuvre des accords conclus, en concertation avec le ministre de l'Europe et des affaires étrangères." Du pain sur la planche après l'échec du dernier G7 et la perspective du G20 et de la COP23, sans compter les négociations à venir sur le prix du carbone vers les 100€ la tonne de CO2. 

La SEDD 2016 avait mobilisé 38 états en Europe et ailleurs, avec un total de 4146 initiatives dont 1661 en France. Ces initiatives, à but non lucratif, doivent impacter un ou plusieurs aspects social, environnemental, économique et revêtir des formes très diverses comme des ateliers en entreprise, projets éducatifs, culturels, marchés de produits bios et/ou locaux, animations de tous types d'organismes publics ou privés, marchands ou non marchands. 

 

 

Télécharger: Décret n° 2017-1071 du 24 mai 2017 relatif aux attributions du ministre d'Etat, ministre de la transition écologique et solidaire (PDF)

POUR APPROFONDIR LE SUJET

CONTINUER LA LECTURE