Le spectre des négociations commerciales plane sur les Etats généraux de l'alimentation

2017-EGALIM-Rungis

Les États généraux de l’alimentation veulent réconcilier producteurs, industriels et transformateurs du secteur. Une démarche ambitieuse mais polluée par les négociations annuelles sur les prix qui battent actuellement leur plein. Explications.

Cet article est réservé aux abonnés

Article - 13 Novembre 2017 - 767 mots
AGRICULTURE, SYLVICULTURE ET PÊCHE - Culture et production animale, chasse et services annexes
INITIATIVES | ACHATS-DROITS HUMAINS EUROPE - FRANCE
Consommation Responsable|Grande Distribution

Déjà abonné?

Pas encore abonné?