La RSE, une question de survie pour les entreprises adaptées

Serge widawski

Serge Widawski, directeur de APF entreprises, la structure qui chapeaute les entreprises adaptées gérées par l’Association des paralysés de France, estime que sans mise en place d’une politique de RSE, tous ses établissements auraient périclité dans la décennie à venir. Avec une centaine de recrutements par an, il se voit en passe de gagner son pari, celui de la création d’emplois pérennes pour des personnes en difficulté.

Cet article est réservé aux abonnés

Interview - 17 Janvier 2018 - 838 mots

INITIATIVES RSE-ESG | RSE-ESG EUROPE - FRANCE
Handicap|RSE

Abonné :

Pas encore abonné?