Gaspillage alimentaire : une baisse de 80 % est possible dans la distribution

gaspillage-alimentaire

Les aliments aussi ont une seconde vie. Sur un créneau de niche présenté au cours du salon Produrable, s’est rapidement développée une start-up, qui aide la grande distribution à se conformer à la loi sur la lutte contre le gaspillage alimentaire. Mais aussi les commerces de détail, qui n’y sont pas assujettis. Les résultats sont quatre fois supérieurs au potentiel mis en avant par l’Ademe.