Climat : un outil dédié aux entreprises pour anticiper les impacts de l’Accord de Paris

Climate Policy tracker

Climate Policy Tracker. C’est le nouvel outil de We Mean Business. Gratuitement mis en ligne par cette coalition internationale d’entreprises, il permet de suivre l’évolution des réglementations climatiques partout dans le monde et par secteur (en accès libre).

Nul n’est censé ignorer la loi. Mais comment être au fait de toutes les réglementations climatiques mises en place à travers le globe pour lutter contre le réchauffement global ? Pour aider les entreprises à trouver leur chemin dans ce maquis, la coalition d’entreprises We Mean Business, avec l'organisation BSR, vient de mettre en ligne un outil dédié : le Climate Policy Tracker.

Ces textes, de plus en plus nombreux et contraignants, sont destinés à faire respecter les engagements de chaque État ayant signé et ratifié l’Accord de Paris (Nationally Determined Contributions ou NDC).

Ce « traqueur de politique climatique » recense pour l’instant 14 secteurs et plus de 35 pays dont l’ensemble des membres de l’Union européenne. Il devrait être enrichi dans les mois qui viennent. 
Cet outil permet aux entreprises d’anticiper les risques liés au climat, d’investir dans des secteurs innovants et d’identifier des leviers de croissance.

Un volet dédié à l’action en faveur du climat permet aux firmes qui le souhaitent de s’engager et de visualiser les engagements d’autres entreprises. Les actions de plus 600 d’entre elles sont actuellement recensées sur cette plateforme.

Rappelons que par ailleurs, le Climate Action Tracker, alimenté par une coalition d'organismes, conseils et non-profits scientifiques depuis 2009, recense les données climatiques et d'émissions de GES pour 32 pays générant 80% des émissions globales, en lien avec leurs NDCs. 

LIENS DE L’ARTICLE

site web: Climate Policy Tracker (site web): http://climatepolicytracker.org

site web: Climate Action Tracker (site web): http://climateactiontracker.org

POUR APPROFONDIR LE SUJET

CONTINUER LA LECTURE