Renationalisation de la prison de Birmingham: le rapport accablant qui a tout changé

prison

Le 20 août dernier, le gouvernement britannique a retiré la gestion de la prison de Birmingham à l’entreprise G4S. Un rapport du contrôleur général des prisons a obligé les autorités à intervenir. Une affaire symptomatique des dérives des partenariats publics-privés ou de délégations de services publics. Une affaire qui interroge sur la qualité du reporting mise en place. Analyse de notre correspondante à Londres.

Cet article est réservé aux abonnés

Article - 02 Septembre 2018 - 989 mots

INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES | SOCIAL-SANTE-INSERTION-FORMATION EUROPE - ROYAUME-UNI
RSE|Social Impact Bonds - Contrats à impact social

Abonné :

Pas encore abonné?