PPE : Pourquoi le lobby des énergéticiens verts est inefficace ?

eoliennes brume sunset

Si la PPE (programmation pluriannuelle de l’énergie) confirme la montée en puissance des énergies renouvelables et prévoit la fermeture des dernières centrales à charbon d’ici 2022 et de 14 réacteurs nucléaires d’ici 2035, les annonces faites le 27 novembre ne sont pas, selon plusieurs observateurs, à la mesure des enjeux : outre le fait que la plupart d’entre elles étaient déjà au cœur de la Loi de transition énergétique pour la croissance verte, votée il y a trois ans, d’autres inquiètent de plus les acteurs du secteur sur les choix opérés par le gouvernement qui privilégient d’abord et avant tout EDF.