PPE : Pourquoi le lobby des énergéticiens verts est inefficace ?

Laurence Estival avec Antonin Amado | 02 Décembre 2018 | 1203 mots

eoliennes brume sunset

Si la PPE (programmation pluriannuelle de l’énergie) confirme la montée en puissance des énergies renouvelables et prévoit la fermeture des dernières centrales à charbon d’ici 2022 et de 14 réacteurs nucléaires d’ici 2035, les annonces faites le 27 novembre ne sont pas, selon plusieurs observateurs, à la mesure des enjeux : outre le fait que la plupart d’entre elles étaient déjà au cœur de la Loi de transition énergétique pour la croissance verte, votée il y a trois ans, d’autres inquiètent de plus les acteurs du secteur sur les choix opérés par le gouvernement qui privilégient d’abord et avant tout EDF.

Cet article est réservé aux abonnés

Enquête - 02 Décembre 2018 - 1203 mots
PRODUCTION ET DISTRIBUTION D'ÉLECTRICITÉ, DE GAZ, DE VAPEUR ET D'AIR CONDITIONNÉ - Prod. & distribution électricité gaz vapeur & air conditionné
INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES | DECARBONATION-EFFICACITE ENERGETIQUE EUROPE - FRANCE
Nucleaire|Transition Energétique - EnR|Hydrogène

Abonné :

Pas encore abonné?