Loi mobilité : de nouvelles règles pour les entreprises

Sophie Massieu | 20 Novembre 2019 | 424 mots

velo mobilite douce

Dialogue social, arrêt de la vente de véhicules essence et diesel d’ici à 2040, mesures en faveur des modes de déplacement alternatifs à la voiture… La loi d’orientation des mobilités (LOM) modifie la donne pour les acteurs économiques. Tour d’horizon des avancées, encore trop timides aux yeux de certains acteurs de la société civile.

Cet article est réservé aux abonnés

Article - 20 Novembre 2019 - 424 mots

INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES | LOGEMENT-URBANISME EUROPE - FRANCE
Mobilité|RSE - CSR|Décarbonation

Abonné :

Pas encore abonné?