Déforestation : quand les multinationales ne tiennent pas leurs engagements

Sophie Chauliac | 18 Juillet 2019 | 984 mots

deforestation-2

Elles promettaient de réduire de moitié la déforestation, voire d’y mettre un terme à horizon 2020. Quels résultats pour les promesses de sourcing responsable des multinationales de biens de consommation ? Greenpeace dresse un constat d’échec. Dans un rapport intitulé "Compte à rebours jusqu’à l’extinction", l’ONG dénonce le décalage entre les engagements "zéro déforestation" d'Unilever, Colgate-Palmolive, Danone, IKEA, L’Oréal, Mars ou Nestlé et leurs actes. Et met en cause le manque de transparence des entreprises sur leurs chaînes de valeur.

Cet article est réservé aux abonnés

Article - 18 Juillet 2019 - 984 mots
AGRICULTURE, SYLVICULTURE ET PÊCHE
INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES | AGRICULTURE-NUTRITION
Agriculture - Elevage|RSE|Controverse

Abonné :

Pas encore abonné?