Charbon : Rothschild and Co ne conseille plus Adani

Sophie Massieu | 14 Mai 2019 | 166 mots

adani charbon australie

Dans une lettre adressée aux Amis de la Terre le 12 mai, puis publiée le lendemain sur son site Internet, la banque d'affaires annonce se retirer du mandat de conseil à la société indienne (en accès libre).

Carmichael. C’est le nom d’un grand projet d’extraction et d’exportation de charbon, très contesté, que la société indienne Adani veut créer en Australie. 37 banques internationales ont déjà refusé de participer à ce financement et, le 12 mai, sous la pression de plusieurs ONG environnementales, Rothschild and Co a annoncé se retirer du mandat de conseil qu’elle exerçait jusqu’alors.

Une décision communiquée à quelques jours de la publication d’une note de l'ONG Amis de la terre, qui devait présenter les activités du groupe dans le secteur du charbon.

Pour autant, la banque possède encore des activités de conseil dans ces énergies fossiles, notamment auprès de Uniper, qui souhaite vendre ses centrales à charbon françaises à Eph.

Dans un communiqué, les Amis de la Terre annoncent leur présence à l’Assemblée générale de la banque d’affaires, qui aura lieu ce 16 mai, à Paris.


(Crédit photo : Julian Meehan/creative commons)

POUR APPROFONDIR LE SUJET

CONTINUER LA LECTURE