Faute de moyens, l'État freine le financement des territoires à énergie positive (TEPOS)

Nicolashulot1

Dans un courrier daté du 18 octobre, Nicolas Hulot demande aux préfets de limiter le financement des territoires à énergies positives (TEPOS). En cause, le manque de financements. Une situation qui pousserait le gouvernement à remettre en cause de nombreux projets centrés sur la transition énergétique.

Cet article est réservé aux abonnés

Article - 24 Octobre 2017 - 228 mots

INFRASTRUCTURES & TERRITOIRES DURABLES | DECARBONATION-EFFICACITE ENERGETIQUE EUROPE - FRANCE
Collectivites Locales|Transition Energétique - EnR

Abonné :

Pas encore abonné?