Transition énergétique : la transformation des 4 plus gros émetteurs mondiaux de GES plus rapide qu’annoncée

Laurence Estival et Lucie Pedrola | 14 Novembre 2022 | 1086 mots

Chine pollution

Sur le terrain, la transition serait plus rapide qu'annoncée dans les objectifs officiels. C’est la conclusion d’un rapport du think tank britannique Energy and Climate Intelligence Unit, qui a analysé la situation chez les quatre plus importants émetteurs mondiaux de gaz à effet de serre. Explications. 

Cet article est réservé aux abonnés

Article - 14 Novembre 2022 - 1086 mots

INFRA & TERRITOIRES DURABLES - RSO | DECARBONATION-EFFICACITE ENERGETIQUE MONDE
Climat - Changement climatique|Energie|Transition Energétique - EnR|Décarbonation - Compensation Carbone - Neutralité Carbone|Energies fossiles

Abonné :

Pas encore abonné?