Une Loi d'orientation des mobilités peu audacieuse

Thibault Gygès | 05 Janvier 2020 | 1080 mots

MOBILITE-VOITURES

Publiée au Journal Officiel le 26 décembre 2019 après deux ans de travaux suite aux Assises de la mobilité de 2017, la LOM (Loi d'orientation des mobilités) alloue l'essentiel de son budget aux réseaux de transport existants. Et, malgré des mesures d'open-data, déçoit sur l'innovation, et sur la massification des alternatives vertes aux transports conventionnels. Le point sur principales mesures. 

Cet article est réservé aux abonnés

Article - 05 Janvier 2020 - 1080 mots
TRANSPORTS ET ENTREPOSAGE - Transports terrestres et transport par conduites
GOUVERNANCE - REGLEMENTATION | ENERGIE - CLIMAT - ENVIRONNEMENT EUROPE - FRANCE
Mobilité|Transports

Abonné :

Pas encore abonné?