Total interpellée au nom du devoir de vigilance

Sophie Massieu | 24 Octobre 2018 | 191 mots

total

Treize collectivités territoriales (municipalités et communautés de communes), toutes tendances politiques confondues, et 4 associations de défense des droits humains et environnementaux, somment Total de se conformer à ses obligations nées de la loi sur le devoir de vigilance. Dans une lettre rendue publique ce 23 octobre, Ils informent qu’ils iront en justice si leurs requêtes sont ignorées.

Cet article est réservé aux abonnés

Brève - 24 Octobre 2018 - 191 mots

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION | ENERGIE - CLIMAT - ENVIRONNEMENT EUROPE - FRANCE
Climat|RSE

Abonné :

Pas encore abonné?