Thomas Bart : "pas cherché à épingler un mauvais élève" (Survie)

Sophie Massieu | 24 Octobre 2019 | 428 mots

bart thomas

Six ONG - Les Amis de la terre France, Survie, et 4 associations ougandaises - assignent en référé la société Total pour non-respect de la loi sur le devoir de vigilance. Selon elles, son projet de puits pétroliers et d’oléoduc en Ouganda ne fait pas l’objet des indications de risques et mesures d’atténuation de l’impact nécessaire dans son plan de vigilance. Rendez-vous lui est donné donc au tribunal d’instance de Nanterre le 8 janvier prochain. Thomas Bart, porte-parole de Survie et coordonnateur de l’enquête sur place, présente un état des lieux et l’objectif de l’assignation.