Raison d’être statutaire, un risque diffus pour les entreprises (De Gaulle Fleurance & Associés)

Aurélie Verronneau | 02 Juin 2020 | 541 mots

pacte loi

Depuis l'entrée en vigueur de la loi Pacte, plusieurs entreprises ont franchi le pas pour définir leur "raison d'être". Mais, pour les entreprises, le risque juridique extra-financier n'est pas lié seulement à l'inscription dans les statuts de cette dernière, selon l'Observatoire des transitions environnementales du cabinet De Gaulle Fleurance & Associés.