Quelle prise en compte des droits de l’Homme par les banques et asset managers européens ? (Luxembourg for Finance)

Laurence Estival | 02 Novembre 2020 | 690 mots

HUMAN-RIGHTS VIOLATIONS

Alors que 89 % des banques et asset managers estiment qu’ils ont un rôle important à jouer en matière de droits de l’Homme, plusieurs obstacles restent encore à lever pour améliorer la situation - les directeurs RSE étant les principaux concernés, selon Luxembourg For Finance, l’agence de développement de la place financière luxembourgeoise.

Cet article est réservé aux abonnés

Article - 02 Novembre 2020 - 690 mots

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION | SOCIAL-DROIT EUROPE - FRANCE - ILE-DE-FRANCE
Droits humains - Devoir de Vigilance|Gouvernance|ESG - ISR

Abonné :

Pas encore abonné?