MEDEF : pour une matérialité à la discrétion de l'entreprise (NFRD)

Aurélie Verronneau | 14 Juillet 2020 | 313 mots

MEDEF loi

La semaine dernière, le MEDEF publiait une réponse à la consultation de la Commission européenne sur la révision de la directive NFRD (Non-Financial Reporting Directive). Tout en se disant favorable à l’approche des risques par la matérialité, le MEDEF souhaite que l’identification des sujets extra-financiers clés reste à la discrétion de l’entreprise et ne soit pas questionnée par l’OTI. Décryptage.

Cet article est réservé aux abonnés

Brève - 14 Juillet 2020 - 313 mots

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION | EUROPE EUROPE - FRANCE
Reporting extra-financier

Abonné :

Pas encore abonné?