Les assemblées générales bousculées par le coronavirus

Laurence Estival | 29 Mars 2020 | 852 mots

AL-ASSEMBLEE-GENERALE

Assemblées générales à huis-clos, dates pouvant être repoussées jusqu’au 30 septembre, interdiction aux entreprises bénéficiant d’une aide de l’Etat en raison du coronavirus de verser des dividendes… La pandémie modifie le visage de ces rendez-vous annuels tout en mettant la question de la responsabilité des entreprises au cœur des débats. Une façon de mesurer le chemin parcouru en la matière depuis plus de 15 ans, comme l’illustre l’étude que vient de publier la société de gestion Phitrust ? 

Cet article est réservé aux abonnés

Article - 29 Mars 2020 - 852 mots

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION | REPORTING - NOTATION ESG EUROPE - FRANCE
Entreprise|Gouvernance

Abonné :

Pas encore abonné?