"Il n’est plus acceptable que la rémunération variable des dirigeants n’intègre pas de critère environnemental" (HCGE)

Aurélie Verronneau | 08 Novembre 2020 | 669 mots

Rapport HCGE 2020

Pour son 7ème bilan annuel, le Haut Comité de gouvernement d'entreprise observe une amélioration du suivi des recommandations du Code Afep-Medef, tout en pointant des insuffisances sur l'inclusion des critères RSE dans la rémunération variable des dirigeants et sur la place des femmes dans les Comex. Décryptage. 

Cet article est réservé aux abonnés

Article - 08 Novembre 2020 - 669 mots

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION | SOCIAL-DROITS EUROPE - FRANCE
Gouvernance

Abonné :

Pas encore abonné?