Finance Durable : intense lobbying du gaz et du nucléaire pour intégrer la taxonomie européenne

Sophie Chauliac | 26 Août 2020 | 447 mots

LOBBYING-BACKDOOR

Les 2 secteurs a priori exclus de la liste des activités “vertes” au niveau européen font tout pour l’intégrer. D’après un rapport de l’ONG Reclaim Finance, plus de 800 lobbyistes ont été mobilisés depuis 2018 et près de 80 millions d’euros dépensés par an pour défendre les intérêts de ces industries auprès de la Commission européenne. 

Cet article est réservé aux abonnés

Article - 26 Août 2020 - 447 mots

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION | EUROPE EUROPE
Union Europeenne|Finance durable

Abonné :

Pas encore abonné?