Droits de l’homme : “recel du travail forcé”, nouvel argument juridique pour porter plainte contre les entreprises ?

Aurélie Verronneau | 12 Avril 2021 | 739 mots

Ouighours CP2

Lors d’une conférence de presse organisée ce 12 avril, plusieurs acteurs engagés contre le travail forcé à l’égard de la population Ouïghour dans la province chinoise du Xinjiang ont annoncé avoir porté plainte contre quatre multinationales du textile pour “recel du travail forcé et crimes contre l’humanité”. En soulevant un angle juridique inédit pour “mettre les entreprises face à leurs responsabilités”. Explications.