Devoir de vigilance : parlementaires et ONG demandent des comptes au gouvernement et aux entreprises récalcitrantes

Laurence Estival | 16 Juillet 2020 | 1256 mots

travailleurs ramassage the

Plus de deux ans après sa publication, la loi sur le devoir de vigilance des entreprises n’en finit pas de soulever des questions sur l’interprétation et la mise en œuvre de ce texte, comme le montrent deux démarches récentes visant à combler des brèches. Explications.

Cet article est réservé aux abonnés

Article - 16 Juillet 2020 - 1256 mots

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION | SOCIAL-DROITS EUROPE - FRANCE
Achats responsables - Supply-Chain|Droits humains - Devoir de Vigilance

Abonné :

Pas encore abonné?

POUR APPROFONDIR LE SUJET