Devoir de vigilance : les entreprises jouent la prudence

Thibault Gygès | 27 Octobre 2019 | 603 mots

DEVOIR-DE-VIGILANCE-TRAVAIL

Des plans de vigilance encore prudents pour éviter la critique, et difficiles à lire car découplés des risques et fragmentés au sein des déclarations de performance extra-financières (DPEF) : c'est le constat du cabinet de conseil EY qui revient dans une étude sur le cru du reporting 2018. Les droits de l'Homme y sont par ailleurs trop peu évoqués.

Cet article est réservé aux abonnés

Article - 27 Octobre 2019 - 603 mots

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION | GOUVERNANCE-REPORTING EUROPE - FRANCE
Achats responsables - Supply-Chain|Droits humains - Devoir de Vigilance

Abonné :

Pas encore abonné?