Déclaration de performance extra-financière (DPEF) : grand flou sur l’évasion fiscale

Sophie Chauliac | 09 Décembre 2018 | 991 mots

dpef

La loi du 23 octobre 2018 relative à la lutte contre la fraude a étendu le scope initial de la Déclaration de performance extra-financière (DPEF) : les entreprises cotées devront prendre en compte l’évasion fiscale, et ce dès l’année 2018. Une nouvelle qui prend les entreprises au dépourvu, d’autant plus que les modalités d’application de la loi restent très floues. Et que de nombreux doutes subsistent quant à la méthodologie d’élaboration des documents pour la première génération de DPEF. Concrètement, que doivent présenter les entreprises en matière d’évasion fiscale ? Décryptage et recommandations d’experts.

Cet article est réservé aux abonnés

Dossier - 09 Décembre 2018 - 991 mots

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION | GOUVERNANCE-REPORTING EUROPE - FRANCE
Optimisation Fiscale|Reporting

Abonné :

Pas encore abonné?