400 000 euros d’amende pour Uber (Cnil)

Sophie Massieu | 20 Décembre 2018 | 104 mots

uber vtc app

​La Cnil vient de prononcer et de rendre publique une condamnation de la plateforme de VTC à verser 400 000 euros d’amende pour n’avoir pas suffisamment protégé les données personnelles de ses utilisateurs.

Cet article est réservé aux abonnés

Brève - 20 Décembre 2018 - 104 mots

GOUVERNANCE - REGLEMENTATION | SOCIAL-DROITS EUROPE - FRANCE
Compliance - Régulation|RSE

Abonné :

Pas encore abonné?